C'est décidément un coup du sort. Alors que le président du Pdci, Henri Konan Bédié accuse le pouvoir d'encourager l'orpaillage clandestin en armant les orpailleurs, l'un des secrétaires de section de son parti vient d'être épinglé. Répondant au nom de Kouassi Kouamé Pierre, ce secrétaire de section du Pdci du département de Daoukro, précisément du village de Agni Assikasso, a été arrêté par des gendarmes. En effet, selon les informations en notre possession, il a recolonisé des sites d'orpaillage fermés. 

En application des instructions du Gouvernement, les forces de sécurité travaillent chaque jour à l'éradication de cette pratique illégale. C'est dans cette dynamique que le site du village de ce quinquagénaire a été deguerpi et fermé. Mais contre toute attente, Kouassi Kouamé Pierre recrute des orpailleurs clandestins et recolonise le même site alors qu'il le sait pertinemment fermé. C'est alors qu'informée de la situation, la gendarmerie nationale, avec l'aide de la population, procède à l'arrestation de ce dernier. 

Comme quoi, la lecture que fait Bédié de la pratique de l'orpaillage clandestin en Côte d'Ivoire est fausse. 

Reine MELEDJE 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.