Élu maire de Koumassi en octobre 2018, Cissé Ibrahima dit Bacongo se savait très attendu. Les populations qui l'ont élu voulaient voir leur cadre de vie changer. Koumassi a la particularité d'être une commune où le désordre et l'insalubrité se côtoyaient. La première action du nouveau maire fut d'abord la réhabilitation du siège de la mairie. Comment redonner à une commune un visage reluisant si le symbole de cette commune présente un visage pâle? Le ministre Bacongo a entrepris de réhabiliter cette mairie. C'était le top départ de la réalisation d'une série de travaux titanesques. 

Trois mois après son élection, Bacongo a relooké la mairie. Les bureaux, les salles de conférences et de mariage, la radio, tout a été retapé. Les services de la mairie ont été réorganisés. Les conditions  de travail et de vie des agents, améliorées. Aujourd'hui, la mairie de Koumassi n'a rien à envier à celle du Plateau ou de Cocody. Parallèlement, le maire a osé ce que ses prédécesseurs n'ont jamais pu faire. Délocaliser le marché de business de téléphones mobiles appelé le Djassa. Les magasins de fortune érigés dans cet espace qui fait face au flanc du marché Djè Konan ont été detruits. Surprise: certains magasins étaient construits sur des bouches d'égouts. On comprend pourquoi une petite pluie causait des inondations en cet endroit. 

Juste à côté du Djassa se trouvait une gare de transport en commun. Cette gare causait de gros embouteillages au grand carrefour aux heures de pointe. Bacongo a délocalisé les transporteurs. Les magasins bâtis en cet endroit ont également été détruits. En lieu et place, il est en train de bâtir un espace récréatif. Une fontaine et de la verdure viendra balayer la tristesse et la crainte qu'inspirait le grand carrefour de Koumassi au-delà de 22h. 

Koumassi en chantier

Dans la commune, les bulldozers sont sur le terrain. La particularité de Bacongo est sa présence constante sur les chantiers. Les voies obstruées par les constructions anarchiques ont été réouvertes. La voie qui côtoie la place InchAllah a été nettoyée. Depuis le terminus 11 jusqu'à Kahira, l'usager peut voir à des kilomètres. De Kahira jusqu'à Ahoussabougou, derrière Orca Deco, la voie a subi une métamorphose. Les magasins de fortune qui étaient à la base des embouteillages ont disparu. Désormais, cette voie porte fièrement son nom : boulevard du Gabon. La voie du part du carrefour Kahira jusqu'au Remblai a fait sa toilette. Le célèbre bar Tapis rouge qui débordait et obstruait la chaussée a été touché. Par ailleurs, la voie qui traverse la Sicogi en allant à l'église Sainte Bernadette a été dégagée. Au Remblai, plusieurs garages de véhicules, devenus des cimetières d'engins usagés ont été fermés. Au quartier Divo, les bulldozers cassent sans répit. Les flancs de lagune ne sont pas épargnés. Les remblais ont cessé. 

Des travaux de salubrité 

Ces travaux de salubrité sont complétés par la réalisation de gros projets d'assainissement. Les égouts sont débouchés et réhabilités. Koumassi est en chantier. Bacongo y fait régner l'ordre et la discipline. Les panneaux de signalisation sont respectés, ce qui n'était pas le cas. 

Ces initiatives se heurtent parfois à des incompréhensions. Si certains saluent ces travaux, d'autres y voient une volonté du maire d'appauvrir les populations. Et parfois, les mises en demeure sont froissées. Qu'à cela ne tienne, le nouveau maire est lancé. Des anecdotes aussi croustillantes qu'exagérées alimentent les causeries de quartier. Les occupants des magasins le long du mur du cimetière de Koumassi auraient donné trois jours  à vivre au nouveau maire si celui-ci cassait leurs business. Les bulldozers ont réduit en un tas de gravats leurs commerces. Ces petits défis font sourire le ministre. L'un de ses proches nous a confié que le maire est constamment informé de ces rumeurs. "Le maire est informé. Mais il n'en a cure. Après sa prière matinale, quand il sort de chez lui, sa préoccupation est le bien-être de ses concitoyens", nous a confié ce proche collaborateur. 

Organisation par secteur d'activités 

À Koumassi, le ministre est en train de réorganiser tous les secteurs d'activité. Les commerçants de volailles ont tous rejoint le marché qui leur est dédié. Les commerçants aux abords des voies ont été priés de regagner le marché Djè Konan. Les transporteurs sont obligés de conduire avec discipline. L'ancien grand marché sera bientôt en chantier. 

Le couac de la méthode Bacongo est la brutalité de l'action. Si pour de nombreux riverains, son acte est salutaire, pour d'autres, il aurait fallu respecter les étapes. C'est-à-dire selon eux, trouver des sites, recaser et pourquoi pas dédommager avant de casser. Les services proches de Bacongo s'érigent en faux contre ces accusations. "Ils ont tous été prévenus. Ils le savent. Et puis l'occupation du domaine public est assujettie à des conditions. Le jour où l'autorité publique a besoin de l'espace, ceux qui l'occupent doivent déguerpir", indiquent-ils. 

En tout cas à Koumassi comme partout ailleurs, les travaux entrepris par le nouveau maire sont appréciés. Sur les réseaux sociaux, Bacongo est considéré aujourd'hui comme l'un des meilleurs maires. Il lui appartient de garder le cap. Gageons qu'il ne soit pas gagner par l'usure de la pérennité à la mairie. Car, les maires qui ont duré en fonction finissent, hélas, par ne plus rien contrôler. 

Yves TAPE 

COMMENTS

  • Stevodog (non vérifié) 11.12.2019, 7:14 am

    Viagra Pour Jeunes Forum п»їcialis Prednisolone Nextday Amoxicillin Children Dose

  • Lugares De Pre… (non vérifié) 11.12.2019, 7:14 am

    Prestamo Seguro Mini Prestamos Online Nuevos https://prestamosonline.space/gretna-la/ Prestamos Seguros En Linea Prestamos Rapidos Hoy Prestamos De Dinero

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.