Le bilan s'est alourdi à Béoumi

La crise inter-communautaire qui secoue depuis 48 heures Béoumi dans la région du Gbékè - centre ivoirien - reste préoccupante. Pour preuve, le bilan s'est alourdit avec le décès de certains blessés graves de la ''guerre baoulé-malinké''. Il passe, en effet, désormais de 3 à 9 morts. Ce nouveau bilan a été dévoilé en fin de matinée lors d'un point-presse à sa résidence par le préfet du département, Djedj Mel. « Le bilan des affrontements intercommunautaires survenus mercredi et jeudi s’est alourdi à 9 morts et 84 blessés", informait, dépité, le préfet Djedj Mel, relevant un calme relatif dans la ville ce vendredi 17 mai 2019. « Ce matin, il y a une légère accalmie grâce au couvre-feu instauré hier nuit de 21h à 6h. Malgré tout, la situation n’est pas totalement maîtrisée », alertait-il. Pour rappel, les violences qui endeuillent Béoumi font suite à une altercation entre chauffeurs de moto-taxis et de mini-car Massa. Cadre du département, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, est descendu dans le brasier pour aider à éteindre le feu. Plusieurs rencontres ont eu lieu à cet effet. Ce qui permet de calmer les esprits dans une ville où toute étincelle peut consumer le tissu social déchiré. En dépit des innombrables actions gouvernementales de cohésion sociale à l'échelle nationale.

Aude Assita Konaté

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.