Nommé Secrétaire d’Etat chargée de l’autonomisation de la femme, Myss Dogo Belmonde a entamé la phase d’exécution de son programme. Elle a initié, depuis ce mercredi 11 décembre 2019 une série de rencontres avec les différentes organisations des femmes dans plusieurs domaines, notamment les femmes productrices de vivriers et transformatrices. A son cabinet au Plateau, elle a expliqué aux femmes les mécanismes de financement de leurs activités par le gouvernement. « J'ai inauguré cet après-midi la série des rencontres sectorielles. Cette première séance d'échange a réuni les productrices de vivrier et les transformatrices. Il s'agit pour nous de trouver avec les femmes les mécanismes de création de véritables chaînes de valeurs en mettant ces femmes en relations d'affaires », a-t-elle annoncé sur sa page Facebook. Ces rencontres devraient permettre à ces femmes de capter toutes les ressources découlant de leurs activités. Le gouvernement a dédié deux grandes entités aux femmes. Il y a le Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant et le Secrétariat d’Etat chargé de l’autonomisation de la femme. Ces deux ministère se complètent.

Le Secrétariat d’Etat chargé de l’autonomisation de la femme permettra aux femmes entrepreneures et celles qui ont des projets de bénéficier de financements. Dès sa nomination, la Secrétaire d’Etat a offert aux femmes du Goh du matériel agricole et des semences pour les aider à mieux pratiquer et valoriser leurs activités.

Aissata KONATE

COMMENTS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.