Le mardi 28 avril 2020, Guillaume Soro a été condamné à 20 ans d’emprisonnement fermes et 4,5 milliards F CFA d’amende par le tribunal correctionnel d'Abidjan, pour “recel de derniers publics et blanchiment de capitaux” dans le processus d’acquisition de sa résidence de Marcory à Abidjan. C’est Cissoko Amouroulaye, le président du tribunal de première instance qui a, lui-même, présidé l’audience. Il a condamné l’ex-premier ministre au terme d'un procès qui a duré environ 4 h d'horloge (de 10 h 53 à 14 h 35). L'un des points saillants du procès a été le passage à la barre de N’Guessan N’Guessan René, le notaire qui, en juin 2007, a rédigé l'acte d'achat de la résidence.

Dans son témoignage, le notaire a cité deux ex-ministres comme ayant pesé dans la réalisation de l’opération : Marcel Amon Tanoh (à l’époque ministre de la Construction) et Feu Charles Koffi Diby, alors ministre de l'Économie et des finances. Selon N’Guessan N’Guessan René, ces deux personnes étaient présentes au moment de la transaction.

À la barre, il a expliqué que c’est le ministre Amon Tanoh Marcel qui l’a contacté pour rédiger l’acte d’achat. « Monsieur Amon Tanoh m’a appelé en juin 2007 pour m’informer de ce que le Premier ministre Guillaume Soro veut me rencontrer. Nous sommes allés le voir, et j’ai été informé de ce que je devais gérer l’achat d’une maison pour le Premier ministre. Ils ont décidé que l’argent soit réceptionné par une société immobilière. Voilà comment est née la SCI Ebur. C’est chez-moi que la société a été créée le 27 juin 2007. C’est une société au capital de 2 millions F CFA, avec deux associés. Koné Kamagaté Souleymane ( alias Soul To Soul. Ndlr) et Cissé Mory. Elle a été créée uniquement pour cette transaction. Je n’ai fait que ce qu’on m’a demandé de faire ». “ J’ai fait ce qu’on m’a demandé de faire “ À la question du juge de savoir si, en tant que notaire, il trouvait légale cette transaction, N’Guessan N’Guessan répond : « J’avais devant moi des autorités de l’Etat. Le Premier ministre, chef du gouvernement, le ministre de l'Économie et des finances qui est la tutelle du trésor public, et le ministre de la Construction.   Comprenez-moi. Je n’ai fait que ce qu’on m’a demandé de faire », a-t-il répondu au juge.

Dans les échanges en effet, le juge Cissoko Amouroulaye s’étonnait de ce que l’achat de la résidence n’ait pas été supervisé par la Commission chargée de la gestion du patrimoine immobilier à l'étranger (CGPIE), mais plutôt piloté par un cabinet notarié privé, en l’occurrence, celui de Me N’Guessan N’Guessan. Le juge s’est également offusqué de ce que l’argent de la transaction ait été réceptionné par une société immobilière créée manu militari par des proches du bénéficiaire, et seulement pour la circonstance. « (…) Une société au capital de 2 millions F CFA, qui reçoit dans les jours qui suivent, une affaire de 1,5 milliards de F CFA. Comment qualifier cela », s’est étonné le juge Cissoko Amouroulaye.

A l’arrivé, Guillaume Soro a été aussi condamné à verser une amende de 2 milliards F CFA au Trésor public, en guise de dommages et intérêts. Kadiatou Sangaré, l’agent judiciaire du Trésor qui avait porté plainte auprès du Procureur de la république, était représentée à l’audience par les avocats du Trésor. Constitués partie civile, ils avaient exigé 3 milliards F CFA de dommages et intérêts. Cette décision de justice abrogeant les deux mandats d’arrêt internationaux émis les 3 et 10 février 2020 contre Soro, le juge a émis un nouveau mandat d’arrêt international.

Source : La rédaction APRNEWS

COMMENTS

  • Anonyme (non vérifié) 28.05.2020, 6:13 am

    N importe quoi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.