Après plusieurs années au gouvernement en qualité de ministre de l'Agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly a plié bagage à l'issue du dernier remaniement. Ce mercredi 4 août 2019, au Palais présidentiel au Plateau, le Secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi n'a pas prononcé son nom parmi ceux qui devront poursuivre le travail avec le président Ouattara. Cette sortie du gouvernement n'est pas étonnante. Mamadou Sangafowa Coulibaly était pour ainsi dire transparent durant ces mois. Taxé d'être proche de Guillaume Soro, ex-président de l'Assemblée nationale qu'il a ouvertement défendu il y a un an au Nord, ce ministre a rarement été en première ligne dans le combat politique mené par le Rhdp. Du coup, selon des observateurs de scène politique ivoirienne, son éviction est la conséquence logique de sa posture. "Bien qu'il soit un bon technicien, il a en quelque sorte ramé à contre-courant des aspirations du président de la République. C'est le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly qui le protégeait. Malheureusement, il ne pouvait continuer de prendre des coups pour lui. Sangafowa ne se sentait plus solidaire des actions du président Ouattara", fait observer un analyste. Où atterrira-t-il ? L'avenir nous le dira. 

Yves TAPÉ 

COMMENTS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.