Bédié appelle à une mobilisation de l'opposition

C'est devenu désormais une norme. A chaque grand regroupement de l'aile du Front populaire ivoirien (FPI) dirigé depuis sa résidence hexagonale par l'ex-président Laurent Gbagbo, la voix du président du vieux parti ivoirien (PDCI), Henri Konan Bédié, se fait entendre. Et les nouveaux ''tourtereaux'' n'ont pas dérogé à la règle. Mercredi 24 avril, à Man, à l'occasion de la rentrée politique du parti fondé par Laurent Gbagbo, l'ex-allié de l'actuel homme fort d'Abidjan (Alassane Ouattara, ndlr), a eu droit à la parole. Et c'est un de ses lieutenants dans la région, l'ex-ministre de l'Education nationale sous le pouvoir Gbagbo, Gilbert Bleu Lainé, qui l'a délivré. ''Le PDCI salue cette grande mobilisation du FPI après tant d'années d'absence sur le terrain politique. Notre présence (celle du PDCI, ndlr) à ce meeting marque les retrouvailles des fils du pays ", faisait savoir le ministre-diplomate ajoutant que le rapprochement entre le parti de Bédié et de Gbagbo augure de lendemains meilleurs pour les Ivoiriens. '' Il faut qu'en 2020, nous puissions remettre les pendules à l'heure. Nous, PDCI, nous mettons avec vous FPI, pour montrer que la vraie Côte d'Ivoire sait se retrouver. Le PDCI souhaite que de ce rapprochement naissent les sillons de la réconciliation des enfants de la nation et aussi les bases de la reconquête du pouvoir par le PDCI et le FPI ", émettait Gilbert Bleu Lainé, mis en vedette par les ''Gors''.

Aude Assita Konaté, Envoyée spéciale à Man

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.