C'est une grosse déculottée infligée au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) et ses alliés de l'opposition. Ce parti avait introduit une requête le 17 septembre 2019 auprès de la Cour africaine des droit de l'homme et des peuples pour annuler la loi sur la  recomposition de la Commission électorale indépendante ( Cei). Après avoir reçu la requête, la Cour a aussitôt saisi l'État de Côte d'Ivoire afin qu'il apporte des éléments de réponse à la plainte de l'opposition. 

L'État ivoirien a donc réagi en fournissant des éléments qui ont détruit la thèse de l'opposition, notamment, l'absence de l'opposition à la table de discussion et ses craintes injustifiées pour d'éventuels troubles pendant la présidentielle. En regardant de près la requête de l'opposition et les éléments de réponse des avocats de l'État ivoirien, la Cour a réagi. Elle juge irrecevable la requête du Pdci et ses alliés à la lumière de la loi et de la recomposition de la Cei. 

C'est une lourde défaite pour Henri Konan Bédié, président du Pdci et ses alliés, qui ont boycotté pour la plupart la table de négociation et qui n'ont que leurs yeux pour pleurer. 

L'on se souvient que l'Apdh avait réussi à obtenir de la Cour africaine des droits de l'homme la recomposition de la Cei. Le gouvernement s'est exécuté pour rééquilibrer la Cei par la loi des 1/3 c'est à dire 1/3 pour le pouvoir, 1/3 pour la société civile et le dernier 1/3 pour l'opposition. L'Apdh a jugé satisfaisante cette recomposition et a désigné un représentant dans la nouvelle Cei. Du coup, les dénonciations de l'opposition sont apparues comme des cris de trop. Après le rejet de sa requête, le Pdci, accompagné de ses alliés, doit se préparer à aller aux élections. 

Aissata KONATE 

COMMENTS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.