Le feu couve au sein du Rhdp à Port Bouet. Et pour cause, les militants de la majorité présidentielle en veulent au délégué associé Rhdp, Tuo Yenikpo Frédéric. Ils reprochent à celui-ci sa trop grande proximité avec les adversaires de leur parti politique et le soupçonne de rouler pour eux. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est la présence de M. Tuo à un meeting du Pdci pendant lequel le maire de la commune, Dr. Emmou Sylvestre a lancé des piques au Rhdp. "Tant que je suis là, je me battrai pour pour que la commune ne tombe pas dans les bras d'aventuriers politiques", avait lâché, samedi 27 octobre 2019 ans au stade de Gonzague, Emmou Sylvestre. Qui a ouvertement félicité Tuo Yenikpo "grâce à qui l'intégrité de la victoire du Pdci dans les urnes a été préservée". Ces propos ont provoqué l'ire des militants du Rhdp de Port Bouet, qui estiment que trop c'est trop. D'où leur volonté d'en découdre avec lui. C'est ainsi que ce lundi 28 octobre, ils attendaient la réunion du Rhdp pour extérioriser leur colère. C'est donc gonflés à bloc qu'ils ont pris d'assaut la permanence du Rhdp pour se faire entendre. Vu la tension, la réunion a été reportée. Un participant à la réunion s'est confié à notre Rédaction. "Nous ne pouvons cautionner de tels agissements. Tuo Yenikpo a trahi le Rhdp en s'alliant à un indépendant pendant les municipales. Ce qui lui a valu son limogeage par Kandia Camara. Sortie par la fenêtre, on l'a remis en selle par la porte. Pour la cohésion, nous avons accepté. Mais il ne changera jamais", a indiqué un responsable de base du Rhdp.

À lire aussi :  Port-Bouet : Un-délégué associé Rhdp à un meeting anti Rhdp

"Nous ne lui denions pas ses amitiés. Mais s'associer à des personnes qui injurient le Premier ministre et le chef de l'État est inacceptable", a dénoncé un jeune leader du Rhdp à Port. Parlant des amitiés de Tuo Yenikpo, ce leader cite Aka Maxime, ex-cadre du Rdr qui a déposé ses valises au Pdci. "Nous avons quitté Aka Maxime parce qu'il tenait des propos irrévérencieux vis-à-vis du Premier ministre. Il disait à qui veut l'entendre qu'il est ingénieur au même titre que le Premier ministre et qu'il n'avait aucun ordre à recevoir de celui-ci", a indiqué pour sa part un ancien proche du mis en cause.

La situation au Rhdp de Port Bouet n'est pas isolée. À Grand Bassam et Divo, les militants dénoncent les agissements de certains délégués. Au point où le Directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo en a parlé dans sa conférence de presse de ce lundi 28 octobre à l'hôtel ivoire. Si pour Adama Bictogo l'esprit du rassemblement a prévalu dans le choix des délégués, il a toutefois annoncé des rencontres avec les mis en cause pour aplanir les divergences. En attendant, les militants des villes concernées invitent la direction du Rhdp à régler au plus vite ces problèmes pour la sérénité du Rhdp.

Yves TAPÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.