Samedi 26 octobre 2019, le délégué associé du Rhdp de Port Bouet, Tuo Yenikpo Frédéric a participé à un meeting des leaders du Pdci au stade du quartier Gonzague. Qu'un responsable local du Rhdp ait des amis au Pdci et dans d'autres formations politiques n'est pas un problème. Le problème, c'est de s'associer à des activités pendant lesquelles son parti est sévèrement critiqué. C'est le cas, samedi dernier. Le maire de Port Bouet, Dr Emmou Sylvestre a notamment rappelé au cours de ce meeting les difficultés qu'il aurait subi de la part du Rhdp. Il indiqué que n'eût été les "personnes justes et droits" comme Tuo Yenikpo Frédéric dont la présence a été ovationnée, lui Emmou Sylvestre serait dépossédé de sa victoire. Il a indiqué que "l'intégrité de sa victoire dans les urnes" a été préservée par des personnes comme délégué associé du Rhdp à Port Bouet. "Tant que je suis là, je me battrai pour pour que la commune ne tombe pas dans les bras d'aventuriers politiques", a lancé Emmou Sylvestre.

Au sein du Rhdp Port Bouet, ça grogne fort. Les militants dénoncent de plus en plus les agissements de M. Yenikpo. Pour eux, son retour au sein de la délégation du Rhdp est une sorte de trahison à leur égard. D'autant que Tuo Yenikpo a bravé le mot d'ordre de la direction du Rhdp alors qu'il était premier responsable du Rdr de Port Bouet pour s'associer à un candidat indépendant aux élections municipales. La secrétaire générale du Rdr, Kandia Camara l'avait démis de son poste pour sa trahison.

Celui que M. Yenikpo soutenait, Aka Maxime a d'abord émargé dans le camp Soro avant de déposer ses valises au Pdci. "Personne ne dénie à Tuo ses liens fraternels avec nos adversaires. Ce qui lui est reproché, c'est d'être à des activités où le Rhdp est vilipendé. Si les Soroistes paient pour leurs arrogances et les injures contre le Rhdp et ses premiers responsables, il est inconcevable qu'un délégué Rhdp s'associe à des activités pendant lesquelles nous sommes ridiculisés. Nous disons non!", a dénoncé un cadre du Rhdp de Port Bouet. "Nous ne resterons pas les bras croisés. C'est à croire qu'à Port Bouet, il a été décidé de faire couler le navire Rhdp. Soit on règle le cas Tuo, soit nous le réglerons nous-mêmes", nous a confié, ce dimanche 27 octobre en fin de soirée un responsable de base du Rhdp. Qui a interpellé le Directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, sur les actions subversives du délégué associé Rhdp.

Yves TAPÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.