Pas facile de s'habituer aux réseaux sociaux. À peine a-t-il une page Facebook que le président du Pdci, Henri Konan Bédié, 86 ans, commet une faute grossière. Recevant, Mme Kouassi Ama, délégué départemental du Pdci de Sandégué, Konan Bédié a indiqué qu'elle était à Daoukro "pour lui informer"au lieu d'écrire "pour l'informer". Plus loin il écrit "Les femmes cette localité" au lieu d'écrire "les femmes de cette localité". Or donc, il commet lui aussi des fautes, lui dont les partisans sont régulièrement à la recherche de lapsus des cadres du Rhdp pour les traiter d'incultes. Eh bien, cadres et militants du Pdci, voilà votre leader. 

Aissata KONATE 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.