Affaire contre l’étranger La récente sortie du président du Pdci, Henri Konan Bédié, continue de faire couler encre et salive. Mamadou Koulibaly, président fondateur de lider et candidat déclaré à la présidentielle d’octobre 2020, n’est pas resté en marge du débat relatif au retour des vieux démons de l’Ivoirité, du repli ethno-tribal et de la haine de l’étranger. Dans son dernier rendez-vous hebdomadaire avec ses concitoyens sur sa page facebook, MamKoul refuse que l’étranger soit utilisé « comme le cacamou pour faire peur » aux Ivoiriens et aux amis du pays. Ces dernières semaines, on a vu les vieux démons de Côte d’Ivoire refaire surface. Ils arrivent à grands pas. Les gens ont peur. Ils disent, cà y est. 2020 arrive. Les élections vont avoir lieu. Qu’est ce qui va encore arriver ? Tueries, assassinats, morts d’hommes, destruction de biens ? Les gens commencent à s’insulter. Pour l’étranger. Contre l’étranger. On cherche à connaître qui vient d’où, qui est né où, qui a pour parent qui. Qui est métissé ? Qui n’est pas métissé ? et puis, on pense aller aux élections de cette façon-là. Je vous reviens. Revenons aux choses plus sérieuses à mon avis parce que, pour moi, l’étranger n’est pas une question qui doit faire peur aux Ivoiriens. Si nous avons un Port dont on est fier, c’est parce qu’il y a l’étranger/ Les bateaux qui y sont, les marchandises qui descendent, viennent de l’étranger. Les marchandises qui embarquent, vont à l’étranger. Si y’a pas l’étranger, qu’est-ce qu’on fait de notre cacao ? On fait quoi de notre or, de notre diamant, de notre pétrole ? L’étranger, c’est une chance pour nous. L’Etat de Côte d’Ivoire cherche un financement à l’étranger pour boucler son budget. L’étranger, c’est une chance pour nous. Au contraire, il faut tendre la main à l’étranger. Je ne vois pas par quelle alchimie, sinon l’instrumentalisation politique, l’étranger devient un danger pour nous. Non ! Depuis Marcoussis, on nous a fait croire que les étrangers allaient nous arracher notre pays, qu’on allait inscrire 3 millions d’étranger sur la liste électorale, qu’on allait en naturaliser en vrac, etc… Mais, qu’aujourd’hui, depuis la liste électorale sortie de Marcoussis jusqu’aujourd’hui, on n’a pas encore atteint 3 millions d’inscriptions sur la liste électorale de Côte d’Ivoire. Un mauvais fonds de commerce. L’étranger est utilisé comme le cacamou pour faire peur aux gens. Il faut refuser cela.

Propos retranscrits par Aude Assita Konaté

COMMENTS

  • Stevodog (non vérifié) 13.12.2019, 6:23 am

    Cialis O Viagra Cual Es Mejor Generique Baclofen Propecia Cirve cheapest cialis Viagra Samples Free By Mail Cephalexin To Treat Bronchitis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.