Guerre d’influence au PDCI Plus rien ne va dans l’entourage de Bédié L’ambiance est actuellement très morose au sein du premier cercle de l’ancien président Henri Konan Bédié. De fait, une guerre sans merci aux multiples facettes fait rage au point où chaque camp a décidé de laver le linge sale en public. C’est le journal Le Nouveau Réveil dans sa parution N°5376 du lundi 27 janvier 2020, organe officiel du PDCI RDA qui a levé le lièvre en stigmatisant des proches du président Bédié qui, selon ce canard, se comportent comme des roitelets. Sans la nommer personnellement, il s’agit de la Directrice de la communication Zongo Djénébou qui fait la pluie et le beau temps au sein du parti alors qu’elle n’a aucune base politique. Son seul mérite, c’est sa proximité avec le couple Bédié. Le second protagoniste qui pourrit l’atmosphère au sein de ce parti est le Secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué. Sans le nommer aussi, le journal du PDCI a dénoncé le comportement de certaines personnes qui font ombrage aux autres cadres qui veulent accéder au président du parti. Résultat, ces derniers, toujours selon le journal dirigé par Denis Kah Zion, font signer des actes et prendre des décisions qui tirent le parti vers le bas. Selon des sources très bien introduites, c’est le retour de KKB qui aurait soulevé la colère de Guikahué qui se voit désormais très menacé. L’un mis dans l’autre, le journal officiel du PDCI a émis de sérieuses doutes sur la capacité du PDCI à réaliser un score honorable à la prochaine présidentielle. Ci-dessous un extrait de l’article du Nouveau Réveil qui révèle le malaise profond autour de Bédié. « Malgré tous ces sacrifices faits par des hommes et femmes de conviction qui entendent se souder autour du président Henri Konan Bédié pour la victoire en octobre 2020, il se trouve hélas, un petit noyau se comportant en royaume, fait de princes, de lieutenants, de généraux et surtout de reine, dans un cercle très proche du président, vivant en toute insouciance et agissant comme s’ils avaient déjà le pouvoir. Ils disent faire au nom et avec avis du président (ce qui n’est pas forcement vrai), et usent souvent de stratagèmes pour se placer en de véritable muraille autour du président. Au point que ceux qui ont d’importantes bases mobilisées et veulent vraiment mener le combat peuvent être découragés par ce petit royaume ne calculant que son égo du moment. Au moment où le président Bédié et le PDCI RDA ont le plus besoin que tout le monde soit soudé, on a l’impression que ce royaume qui dit avoir des entrées partout (même en dehors du PDCI RDA) joue à éloigner bien de gens, en les frustrant, en les banalisant, en les censurant, en les démotivant. Ce qui n’est pas sans démobiliser ces têtes, ces bras et pieds engagés dont le parti a besoin. Quel est donc ce petit royaume à qui tout le monde reproche tant de choses et qui s’entête sans être apparemment inquiétés ? quelle est cette petite reine à qui personne n’ose dire mot et qui se croit tout permis ? quelle est cette reine sans base politique qui règne, qui frustre et qui apparemment est intouchable ? Le PDCI RDA se bat pour gagner en 2020 et il doit gagner avec tout le monde. Le règne de cette petite reine, de ces lieutenants et généraux doit prendre fin », a conclu le Nouveau Réveil en prenant le soin de préciser que sa livraison de ce jour mardi 28 janvier 2020 sera consacrée à cette « petite reine qui joue avec la vie de millions de militants du PDCI RDA ». Caleb Ozïl

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.