Le député Guillaume Soro, interdit d'accès aux travaux de l'Assemblée parlementaire francophone (APF) a finalement plaidé le maintien à son poste jusqu'à la nouvelle élection qui devra se tenir mi-juillet prochain à Abidjan. Le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Amadou Soumahoro, à qui la requête a été soumise a dit réfléchir avant de donner une position officielle. Malgré les manoeuvres du Secrétaire général de l'APF, Jacques Krabal, Soro n'a pu accéder à la salle. Pour rassurer les parlementaires, une mission de l'APF est attendue ce mardi, selon une source proche d'une chancellerie étrangère au Maroc. Cette mission viendra évaluer la situation sur le terrain. "C'est bouclé. La mission est juste une formalité", nous a indiqué un membre du Parlement togolais. "La Côte d'Ivoire est bien partie pour avoir la présidence de l'APF. Le président de l'Assemblée nationale y sera investi", indique notre source d'information. Nous y reviendrons sous peu. 

Reine MELEDJE 

COMMENTS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.