48h après la folle journée du 23 décembre 2019, nous nous interrogeons encore, à la lumière de la narration de Guillaume Soro des faits qu’il a vécus. Interrogations légitimes au regard des zones d’ombre qui entourent cette arrestation manquée du leader du Groupement et peuple solidaire (Gps). Le conseiller de Soro à Paris, Franklin Nyamsi, 3h après le décollage de l’avion, donnait déjà l’alerte sur la tentative du gouvernement ivoirien de faire atterrir l’avion au Ghana. L’avion n’était même pas encore dans l’espace aérien burkinabé. Pourtant, c'est dans cet espace que tout s’est joué. Or, le Burkina est à une heure de vol d’Abidjan. La sortie de Nyamsi veut dire deux choses : soit, il était informé, au décollage, du plan de Soro (ce qui est tout à fait normal puisqu’il est son conseiller), soit il a lui-même été informé, avant son direct sur facebook, des réelles intentions de son patron.

Le deuxième élément d’interrogation se trouve dans la déclaration de Soro lui-même, en contradiction avec le reste de ses propos et des propos de ses camarades. De prime abord, Soro lui-même indique avoir reçu l’autorisation d’atterrir à Abidjan, avant le décollage de son avion. Ce propos détruit la thèse et le document brandis par ses collaborateurs quand son avion a dévié sur Accra. Un document dans lequel il était fait état d’une non autorisation d’atterrissage. Premier mensonge. Nyamsi, le conseiller, ajoutait que les autorités ivoiriennes ont forcé l’avion à atterrir au Ghana. Ce qui, évidemment, est faux, puisque Soro lui-même indique que le commandant de bord a enclenché l’atterrissage d’urgence à Accra. C’est donc volontairement que Soro a décidé d’atterrir au Ghana. Deuxième mensonge.

Le plus gros mensonge vient du fait que le commandant de bord ait dit qu’il a reçu l’information que l’avion serait pris d’assaut une fois au sol. Un expert en aviation civile que nous avons contacté est formel : le commandant de bord n’est en contact qu’avec la tour de contrôle. Or, la tour de contrôle, sur la base des documents de l’ASECNA a autorisé l’atterrissage. Par ailleurs, la tour de contrôle est sous contrôle du gouvernement. Comment peut-elle dire au commandant de bord que l’avion sera pris d’assaut ? « Le commandant de bord n’a pas d’autres contacts que celui de la tour de contrôle. Il ne peut communiquer avec personne, sauf avec les passagers. De deux choses l’une : soit Soro ment, soit le commandant de bord est un super homme, capable d’avoir des informations autres que celles de la tour de contrôle », indique notre expert. D’ailleurs, selon notre interlocuteur, le commandant de bord avait sollicité des autorités aéroportuaires une intervention auprès de leurs homologues ghanéens afin que l’avion puisse atterrir au Ghana. Refus catégorique de la Côte d’Ivoire, qui a signifié au commandant de bord que l’avion pouvait bel et bien atterrir à l'aéroport international Félix Houphouët Boigny de Port-Bouet. 

Comme on le voit bien, et à la lumière des interrogations susmentionnées, Soro savait ce qui l’attendait. Il a juste voulu bluffer, sacrifiant ainsi ses camarades en les livrant, pieds et poings liés au pouvoir d'Abidjan. Quel cynisme !

Malheureusement pour lui, il a failli se prendre à son propre piège. Il était donc loin d’imaginer un scénario pareil avec un mandat d’arrêt international. Il a joué et il a perdu la plus grosse manche de sa vie. Il s'est ridiculisé et discrédité...définitivement. Lui qui s'était bombé le torse et avait promis un retour en fanfare, même s'il devait en payer le prix, a pris la tangente, la queue entre les ailes du jet privé. 

Ses complices n'avaient sans doute pas imaginé une telle tournure des événements. Eux qui espéraient retrouver leur mentor à leur côté et non bien au chaud...en Europe. 

Reine MELEDJE

COMMENTS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.