Il doit être bien embarrassé, Guillaume Soro, après les propos haineux tenus par son « parrain » Henri Konan Bédié et qui font polémique depuis quelques jours. Et c’est peu dire. D’autant que, l’ex-président de l’Assemblée nationale semble ou plutôt semblait filer le parfait amour avec le président du Pdci ; lequel le présentait fièrement comme son « protégé ». Mais, après les récents propos ouvertement xénophobes tenus par son parrain, les relations entre les deux hommes d’Etat pourraient se lézarder ou à tout le moins se crisper.

Et à juste titre. C’est que ces propos de Bédié portent un coup de massue au fondement même du combat politique de Soro. En dénonçant le « hold-up » de l’étranger sur la Côte d’Ivoire et en appelant à se dresser, « le moment venu » contre cet envahisseur, le président du Pdci remet au goût du jour, le concept de l’ivoirité, contre lequel Soro clamait avoir pris les armes. C’est donc le cœur du combat qui fonde la légitimité politique de Soro, qui est visé par les propos de Bédié. C’est ce qui fait dire qu’à travers ce discours contre l’étranger, le parrain de Soro dynamite le fondement du combat politique de celui-ci et ruine ainsi toute la rhétorique idéologique qui le sous-tend.

À lire aussi Après la sortie de Bédié, le silence de Soro dérange 

C’est en cela que cette sortie de route de Bédié sonne comme une claque à Soro ou, à tout le moins, une pierre jetée dans jardin de celui-ci. Nul doute que l’ex-président du Parlement sera, au minimum, contrarié par la rhétorique xénophobe de son parrain et au pire, choqué. Au point que l’on peut s’avancer à prédire que les récentes déclarations du père de l’ivoirité pourraient changer le regard que Soro porte sur lui depuis que le Sphinx de Daoukro donne l’impression d’avoir fait sa mue. Soro pourrait, en effet, prendre - momentanément en tout cas, ses distances vis-à-vis de Bédié, s’il finit par se convaincre que le vieil homme n’a pas changé, en réalité. Et qu’au fond, il vient de jeter le masque à travers ses récents propos qui sonnent comme une incitation à la haine de l’étranger.

Mais ira-t-il jusqu’à « couper igname » avec le président du Pdci ? Bien malin qui pourra le dire avec certitude. En effet, vu que les déclarations très controversées de Bédié délégitiment le combat politique qui l’a poussé à prendre les armes, Soro devrait logiquement se désapparenter de son parrain, s’en départir. Sous peine de renier la rébellion qu’il disait toujours assumer et les motivations qui l’ont vu naître, à savoir la lutte contre l’ivoirité et par ricochet, l’exclusion du jeu politique d’un fils du Nord de la Côte d’Ivoire.

À lire aussi soro, embarrassé, se mefie de Bédié 

Toutefois, il n’est pas à exclure que l’ex-président de l’Assemblée nationale n’aille pas jusqu’à la rupture avec Bédié. S’étant brouillé avec ses frères et alliés naturels du camp Ouattara, le président du Pdci lui apparaît comme une porte de sortie, qu’il pourrait bien ne pas fermer. Sait-on jamais. Pour justifier ce choix de ne pas rompre les amarres avec Bédié, il pourrait bien se réfugier derrière cette promesse qu’il avait faite de ne plus servir de bâton avec lequel quelqu’un viendra battre désormais le Sphinx de Daoukro.

A cette justification, pourraient se greffer les enjeux électoraux de 2020. Dans la perspective de l’élection présidentielle, Soro peut-il prendre le risque de se griller auprès de son parrain, qui se présente comme le meilleur parti pour lui dans le contexte politique actuel ? De fait, ses relations avec ses frères du Rhdp s’étant délitées, il pourrait bien persister à voir en Bédié et le Pdci une bouée de sauvetage pour sa survie politique. Et partant, resté lié au patriarche de Daoukro, envers et contre tout. Le mariage contre nature étant une réalité politique bien ivoirienne.

Nadia YORO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.