La conseillère de Lider, Nathalie Yamb a quitté la Côte d'Ivoire ce lundi 2 décembre 2019 dans la soirée. Il faut dire que les choses sont allées très vite pour cette activiste anti-Ouattara. Jeudi soir, elle reçoit une convocation pour le vendredi. Elle négocie avec ses avocats pour être auditionnée le lundi 2 décembre à la préfecture de police d'Abidjan. Elle s'y rend le matin, accompagnée de son avocat et du Pr Mamadou Koulibaly, fondateur de Lider. Sur place, le Préfet de police demande à Koulibaly de rentrer parce que ces choses prennent du temps. Comme il s'y attendait Mamadou Koulibaly envoie des effets personnels de sa collaboratrice. 

Dans la soirée, Lider apprend que Nathalie Yamb sera expulsée. Le temps de réaliser, elle est en route pour l'aéroport international Félix Houphouët Boigny. Qu'est-ce qui s'est réellement passé. Selon des sources bien introduites, Nathalie Yamb ne possède pas la nationalité ivoirienne. D'origine camerounaise, elle est naturalisée Suisse. Pendant son audition, les policiers découvrent qu'elle n'a aucun document ivoirien sur elle. N'étant pas de la Cedeao, il lui aurait fallu un titre de résidence. Elle ne l'a pas. Nathalie Yamb est considérée comme une personne en situation irrégulière. De deux, dans son passeport camerounais, au titre de la fonction, il est marqué ménagère. Ce qui est surprenant pour cette activiste de Lider. Elle est secrétaire exécutive de Lider, en violation de la loi ivoirienne qui stipule clairement que pour occuper des postes de responsabilité dans un parti politique ivoirien, il faut être Ivoirien. Elle avait obtenu un passeport diplomatique en 2009, alors qu'elle était encore directrice à MTN. Aussi étonnante que cela puisse paraître, sur son passeport diplomatique ivoirien qui est arrivé à expiration en 2012, au titre de fonction, rien n'était marqué. Il est écrit qu'elle ivoirienne alors que dans son passeport suisse, elle est née en La Chaux de Fonds-Suisse.

Nathalie Yamb a donc fait triplement du faux. Elle n'est pas ivoirienne et milite dans un parti politique, elle a un passeport camerounais dans lequel il est mentionné ménagère ; elle n'a pas de titre de séjour et possédait un passeport diplomatique dans lequel il n'y avait aucune mention au titre de la fonction alors que dans tous les passeports diplomatiques, le titre ou la fonction est marqué. 

Avec toutes ces irrégularités, Nathalie Yamb était donc très active dans la politique ivoirienne, s'arrogeant parfois le droit d'injurier les autorités ivoiriennes. 

Mamadou Koulibaly s'est-il rendu coupable de faux ? Nous y reviendrons. 

Reine MELEDJE 

COMMENTS

  • Anonyme (non vérifié) 05.12.2019, 11:52 pm

    Infoplus.ci n a pas a se demeler dans la nasse
    Je sais de quelle obedience vous êtes
    Et très souvent dans la triche

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.