Guillaume Soro vient de perdre un soutien de poids. Meïté Sindou, ex-patron du quotidien Nord-Sud a quitté le Groupement des peuples solidaires (GPS), groupement politique que préside Guillaume Soro, ex-président de l'assemblée nationale. L'information circule depuis près de trois mois. En France où il avait rejoint Soro après l'atterrissage manqué de l'avion de celui-ci en Côte d'Ivoire, Meïté Sindou avait du mal à rencontrer Soro. Il s'était plusieurs fois heurté au silence de son ami, qui s'est réfugié à la frontière Ivoire-suisse, d'où il lançait des piques contre le pouvoir.

Il faut dire que Meïté Sindou était pour un rapprochement entre Soro et le président Ouattara. De bonnes sources, avant l'atterrissage manqué de l'avion de Soro, courant décembre 2019, Meïté Sindou avait souhaité que soit reporté le retour de Soro pour donner toutes les chances à une réconciliation avec le camp présidentiel. Il a essuyé un refus catégorique de l'aile dur pro-Soro dont Alain Lobognon et Soro Kanigui. Président du comité d'organisation du retour de Soro, l'ancien patron de Nord-Sud a dû prendre du recul.

Certains de ses proches révèlent que c'est un homme amer contre Soro qui quitté le GPS. 

Yves TAPÉ 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.