.

CI : Voici pourquoi Gbagbo a refusé le pavillon présidentiel

CI : Voici pourquoi Gbagbo a refusé le pavillon présidentiel
Publié le: 18 juin 2021
Gbagbo a évité le pavillon présidentiel pour éviter Simone

L’ex-chef d’Etat, Laurent Gbagbo, est en Côte d’Ivoire, depuis jeudi 17 juin 2021, après 10 années à la Cour pénale internationale (Cpi). Pour ce retour et conformément à son statut d’ancien chef d’Etat, le président de la République, Alassane Ouattara lui a mis à disposition le pavillon présidentiel. Mais Laurent Gbagbo a plutôt préféré passer par le salon d'honneur sous le prétexte que ses militants ‘’étaient gazés par les forces de sécurité’’ dans les quartiers. Ce qui n’est pas exact, puisqu’à descente d’avion, il a demandé à son chef du protocole, Boubacar Koné de lui citer des noms de personnalités présentes au pavillon présidentiel. Celui-ci lui a rapidement fait savoir qu’outre les hauts cadres de son parti, il s’y trouvait aussi Simone Gbagbo et Pascal Affi N’guessan. A l’évocation de ces noms, il a coupé court et ajouté qu’il n’y mettra plus les pieds. D’où le cafouillage enregistré dans le couloir du salon d’honneur et la descente des escaliers. Alertée, l’ex-Première dame, Simone Gbagbo à qui son époux avait clairement fait savoir qu’il ne voulait pas de sa présence à l’accueil, s’est précipitée au salon d’honneur. Avec les filles de son époux, elle a pu forcer une accolade, avant de rassembler, à l’extérieur du salon d’honneur, le reste des enfants et quelques partisans pour espérer ‘’récupérer son Gbagbo’’.

Quant à Affi N’guessan, il a très vite compris que Gbagbo ne voulait pas les voir et a préféré s’éclipser pour éviter d’être humilié. Voici la vraie raison du refus de Gbagbo du pavillon présidentiel. Le prétexte des militants gazés est faux. Sinon, pourquoi refuser un pavillon présidentiel et accepter tous les véhicules mis par l’Etat à ta disposition ? Pour être cohérent et logique avec lui-même, Gbagbo aurait dû refuser également tous les autres avantages en terme de sécurité et véhicules. Il ne voulait ni voir Simone Gbagbo, ni voir Affi N’guessan. Il a été agacé de retrouver celle qu’il a pourtant évitée, au salon d’honneur. D’où sa gestuelle à l’égard de Simone diversement interprétée depuis ce jeudi.

Jean-Baptiste ASSI