.

CI : Comment les Soroïstes préparaient la déstabilisation

CI : Comment les Soroïstes préparaient la déstabilisation
Publié le: 7 mai 2022
Brahima Koné opte pour la déstabilisation de la Côte d’Ivoire

L'arrestation du commandant Fofana alias Amado SONDÉ est un peu comme le couronnement d'un vaste complot qui se préparait dans l'ombre. Dans un groupe de discussion entre Soroïstes, Brahima Koné alias Dr Wang a clairement laissé entendre que la politique ne fera pas partir le président Alassane Ouattara du pouvoir. Il a encouragé la déstabilisation du pouvoir d'Abidjan, en usant de proverbes et de métaphores. Pour lui, une fois qu'on a les mains plongées dans les matières fécales, plus besoin de reculer. Sous entendu qu'il faut aller au bout des initiatives en chassant, par tous les moyens, Ouattara du pouvoir. Brahima Coulibaly alias Dr Wang, natif de Ferkessedougou comme Guillaume Soro, est un membre très actif du GPS, le parti de son patron. Avec Abi Daman Koné, ils constituent une sorte de relais des activités de Soro et de ses collaborateurs. L'audio, qui a fuité, révèle l'état d'esprit des derniers Soroïstes, arc-boutés à leur rêve de renverser le pouvoir par les armes. Résidant à Bondoukou, ce radical du GPS, qui prône des actions de déstabilisation doit être entendu. Ce n'est donc pas un hasard si Abdoulaye Fofana alias Amado SONDÉ a été pris. Il fait partie d'un schéma plus grand concocté depuis le cerveau.

Aissata KONATÉ