.

CI : Ceux qui devaient empêcher Simone de voir Gbagbo dévoilés

CI : Ceux qui devaient empêcher Simone de voir Gbagbo dévoilés
Publié le: 23 juin 2021
La mission des militants GOR en cagoule dévoilée

Les cagoules sont tombées. Ceux qui avaient reçu les instructions pour empêcher Simone Gbagbo à accéder à l'aéroport international de Port-Bouët le 17 juin 2021, ont été dévoilés. Ils sont passés aux aveux suite à leur arrestation par les éléments de la police nationale. En effet, lors du retour de l'ancien président Laurent Gbagbo, des individus en cagoule ont été arrêtés par la police. À l'issue de leur audition, selon une source bien introduite, il ressort qu'ils ont été recrutés par Boli Brekou NESTOR, ex-commissaire de police à la retraite et aujourd'hui en charge de l'organisation et de l'administration sécuritaire de toutes les manifestations du Fpi pro-Gbagbo. But du recrutement : intimidation et empêchement de Simone Gbagbo à accéder à l'aéroport. C'est ce qui explique les différentes difficultés de Mme Gbagbo à accéder à l'aéroport international Félix Houphët-Boigny de Port-Bouët.

À lire également : Des interrogations sur la présence des militants en cagoule au QG de Gbagbo

N'eût été l'implication du Directeur général de la police nationale, Simone Gbagbo aurait rebroussé chemin au carrefour Akwaba de Port-Bouët, puisqu'en ces lieux, des membres de la sécurité civile du Fpi GOR ont bloqué ses véhicules. Même scénario à l'entrée du portail de la cour du pavillon présidentiel et du salon d'honneur. Par ailleurs, ces personnes en cagoule sont identifiées comme des semeurs de troubles, dont la mission était de provoquer des casses de bus. 

Yves TAPÉ