Info continue

.

Choix du candidat à la régionale du Goh : Les manœuvres de Djohoré pour déstabiliser le Rhdp

Choix du candidat à la régionale du Goh : Les manœuvres de Djohoré pour déstabiliser le Rhdp
Publié le: 30 décembre 2022
Abel Djohoré manœuvre pour déstabiliser le Rhdp dans le Goh

C'est désormais officiel, Djédjé Bagnon, président du conseil régional sortant du Goh, est le choix du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) pour cette élection. Une décision largement saluée dans le Goh, au regard du travail abattu par le président du conseil régional sortant. Sur le terrain, quelques partisans de l'ancien député Abel Djohoré Gbakayoro s'agitent, et tentent de faire croire que le choix du Rhdp n'est pas opportun. En témoigne la manifestation de quelques dizaines de personnes (estimées à une centaine) à Gagnoa ce jeudi 29 décembre 2022. Abel Djohoré, qui ne démord pas malgré la décision de son parti, tente, par tous les moyens, de discréditer Djédjé Bagnon. Des manœuvres qui pourraient le desservir, puisque considérées comme des actes d'indiscipline. D'ailleurs, le choix du directoire du Rhdp s'appuie sur la réalité du terrain. Abel Djohoré n'a aucun poste électif. Dans sa circonscription, à Ouragahio, il a refusé d'être candidat aux dernières législatives, abandonnant son poste au motif qu'il vise les régionales. En réalité, l'homme savait qu'il perdrait face au retour, sur la scène politique, du parti de l'ancien président, Laurent Gbagbo. Repêché par nomination à la Sodexam en qualité de Président du conseil d'administration, il espère être le candidat au conseil régional, un rêve visiblement trop grand pour lui. "Quand on ne peut même pas se faire réélire, on fait profil bas. Djédjé Bagnon garde sa popularité intacte et son choix relève d'une vision stratégique du parti", a soutenu un responsable de base du Rhdp à Gagnoa, joint par téléphone dans l'après midi du jeudi. Preuve que M Djohoré est derrière les agitations, la présence de Mme Dakoury Rachelle, membre de son staff, qui a invité les journalistes à couvrir la manifestation de ce jeudi. "Le directoire doit le rappeler à l'ordre. Nous ne saurons cautionner le désordre", a renchéri le responsable de base.

 

Rappel à l'ordre nécessaire 

 

Ces femmes ont été conviées à une manifestation par le staff de Djohoré
Ces femmes ont été conviées à une manifestation par le staff de Djohoré 

 

Au sein du Directoire, de hauts cadres voient d'un mauvais œil les manœuvre de M Gbakayoro. "Nous avons prévenu contre l'indiscipline. Les enjeux de ces élections sont importantes pour qu'un quidam puisse les remettre en cause. Après les choix, nous passerons aux sanctions. La récréation sera terminée. Qu'on soit à Gagnoa ou ailleurs, le président Ouattara est catégorique. Il ne veut pas de désordre. Une fois que les arbitrages sont terminés et le choix fait, les cadres doivent s'unir pour aider le candidat à gagner ", a lancé un haut cadre du Rhdp. Pourtant à Gagnoa, ce ne sont pas les cadres Rhdp qui manquent. La ministre Myss Belmonde, pressée par plusieurs chefs traditionnels pour être candidate, avait clairement fait entendre qu'elle respectera la décision de son parti. Au cours d'une tournée qu'elle a organisée récemment, à l'invitation de plusieurs organisations locales, elle a affirmé qu'elle est une soldate prête à exécuter les décisions de son parti. Dans le village de Gnatroa, dans la sous-préfecture de Serihio, à la cérémonie d'hommage organisé par les chefs traditionnels et la population, elle a invité ses hôtes au respect des décision du Rhdp. C'est quasiment le même discours qu'elle a tenu à Galébré, aux femmes de Diegonefla et également dans la sous-préfecture de Guibéroua. Toujours à Kouassikro, dans la sous-préfecture de Serihio, elle a indiqué qu'elle est pour la discipline au sein du Rhdp.

 

Candidat vaille que vaille 

 

À contrario, Abel Djohoré est dans la belligérance permanente. Le 26 décembre dans la sous préfecture de Serihio, au cours d'un tournoi de Maracana, il a laissé transparaître dans son discours, la volonté d'être candidat au poste de conseil régional. De quoi semer le doute dans le cœur des militants du Rhdp, qui savent que c'est Djédjé Bagnon qui est le candidat officiel de leur parti. L'on serait tenté de se demander ce que recherche véritablement Abel Djohoré, nommé Président du conseil d'administration de la Sodexam par le président de la République, Alassane Ouattara. La gourmandise conduit parfois à l'indigestion et Abel Djohoré doit le savoir.

Jean-Yves TAPÉ