Les djihadistes continuent d'endeuiller les Burkinabé

Encore des morts parmi les forces de défense et de sécurité du Burkina Faso. Lundi 19 août 2019, au moins 19 autres militaires burkinabè trouvaient la mort dans l’attaque d’un convoi de l’armée par des hommes présentés comme étant des djihadistes. « Au petit matin, du 19 août 2019, le détachement militaire de Koutougou (Province du Soum) a été la cible d’une attaque d’envergure », informait dans un communiqué dont copie nous est parvenue, l’Etat major général des armées, via la direction de la communication et des relations publiques des armées. Concernant le bilan provisoire, le communiqué, sans donner un chiffre précis, évoquait plutôt plus d’une dizaine d’éléments tombés sur le champ d’honneur. « Dans les rangs des Forces armées nationales, un bilan provisoire fait état de plus d’une dizaine de militaires tombés et de plusieurs blessés », précise la note d’informations des armées dans laquelle l’on apprend, par ailleurs, que le ratissage en cours, avait permis d’interpeller deux présumés djihadistes auteurs de l’attaque. « Le Chef d’Etat major général des armées salue la bravoure et la ferme détermination des hommes à défendre leurs positions et rassure que les Forces armées nationales ne ménageront aucun effort pour la paix et la quiétude dans la zone », relève-t-on.

Aude Assita Konaté

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.