La crise au sein du Rhdp de Grand Bassam est à son paroxysme. Convoqués par le Directeur exécutif du Rhdp, les dissidents ont fait convoyer un groupe de jeunes au siège du parti présidentiel à Cocody Rue Lepic cet après-midi. L'objectif d'une telle manoeuvre est de persuader Adama Bictogo de leur force et obtenir que des cadres nommés par le président de la République soient récusés. Ces dissidents réclament la tête du Dr Echui Aka et Bayaki, tous deux nommés délégués Rhdp de Grand Bassam. À la tête des dissidents se trouve Hamidou Sanogo, qui avait pourtant battu campagne contre le candidat du Rhdp à Bassam lors des dernières municipales. 

Une situation qui provoque l'ire de la majorité des militants du Rhdp de Grand Bassam, qui a décidé de ne plus laisser prospérer les rumeurs de Hamidou Sanogo et ses camarades. Eux aussi ont embarqué dans des cars de transport en commun pour le siège du Rhdp afin de se faire entendre et exiger le respect de la signature du président Ouattara. "Trop, c'est trop ! Nous avons laissé faire. La récréation est terminée", a confié à infoplus.ci un leader de jeunes à la tête de branche légale du Rhdp. 

Bictogo est donc prévenu et il devra user de fermeté pour ramener à l'ordre les dissidents qui envisagent d'organiser, parallèlement à l'activité d'investiture officielle des délégués Rhdp de la région du Sud Comoe ce samedi, un rassemblement à Grand Bassam. 

Reine MELEDJE 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.