Akossi Bendjo est en colère

Ils sont tombés bien bas, très bas. Leur indignité ne connait décidément pas de limite. Le pouvoir politique dans notre chère Côte d’Ivoire est désormais exercé par un clan sans foi ni loi pour lequel toute manœuvre est bonne pour contraindre ses opposants au silence. Comment appelle-t-on un pays où la liberté d’expression est constamment violée et où les droits de l’opposition sont bafoués ?

En ce qui me concerne, le but de l’opération est limpide. Il s’agit de me bâillonner pour m’empêcher de m’exprimer. Il s’agit de jeter le doute sur mon action publique en cultivant le soupçon sur mon intégrité. A travers ma personne, l’objectif est aussi de fragiliser mon parti, le PDCI-RDA et son président, Henri Konan Bédié, lui-même objet de menaces il y a quelques jours. Mais de quoi ont-ils donc si peur ?

Non contents de m’avoir révoqué le 1er août dernier de mon poste de maire du Plateau de façon arbitraire, non contents de m’avoir contraint à l’exil depuis de trop longs mois, ils viennent de franchir un nouveau cap dans l’ignominie. Ils ont monté une parodie de procès, sans droits de la défense, sans convocation préalable. Une justice tronquée et expéditive, une audience de 1h30 montre en main, débats, réquisitions du parquet et délibéré inclus. La suspension de séance destinée à rendre la décision a duré 13 minutes. 13 minutes d’indignité et une condamnation du même acabit. La Côte d’Ivoire fait désormais fi de ce respect des formes et des règles. C’est toute la différence entre un Etat de droit et un Etat qui bascule malheureusement chaque jour un peu plus hors du champ de la démocratie.

Ils ont inventé des accusations tout aussi abracadabrantes qu’invraisemblables, en brandissant des sommes pharaoniques destinées à marquer l’opinion et à casser mon image, ma réputation. A tous ceux qui douteraient de ma probité, je pourrais invoquer, en dehors de ma morale personnelle, ces années passées à la tête de la SIR, la société ivoirienne de raffinage, ces responsabilités éminentes dans l’entreprise qui m’ont mis à l’abri de la tentation. Je pourrais rappeler cette distinction de mes pairs qui m’ont honoré en juillet 2018 du titre de meilleur maire d’Afrique. Une grande fierté !

Ils instrumentalisent des médias d’Etat, une presse aux ordres pour prétendre que mon absence à ce simulacre de procès dont j’ai découvert la date dans les journaux, serait la preuve de ma culpabilité. Aurais-je dû leur offrir sur un plateau la possibilité de m’arrêter de manière arbitraire et de me jeter dans leurs geôles sur la base d’accusations fallacieuses et d’un dossier tronqué ?

Ils pensent me salir. C’est eux-mêmes qu’ils déshonorent. Alors oui, je le réaffirme solennellement : toutes ces accusations sont mensongères. Elles relèvent d’un harcèlement politique qui trouve son origine dans mon refus clair, net et définitif du parti unifié, le RHDP.

Je refuse tout marchandage politique. On ne m’achète pas : PDCI je suis, PDCI je reste. Je me suis impliqué personnellement et avec force dans la construction de la future plateforme politique, cette nouvelle alliance pour offrir à tous les Ivoiriens l’espoir d’un avenir meilleur. J’ai participé le 19 janvier à Paris à la création de l’UDCI pour mobiliser l’ensemble des Ivoiriens de la diaspora derrière ce projet.

Je le réaffirme ;notre pays est aujourd’hui en danger, prisonnier d’un clan prêt à toutes les manœuvres pour conserver le pouvoir. Le risque d’un embrasement est bien réel si nous ne nous attaquons pas à tous les maux qui frappent notre terre d’espérance. Nous ne pouvons tolérer plus longtemps que la Côte d’Ivoire figure à la 170 ème place en termes d’indice de développement humain, que l’espérance de vie y soit de 53 ans seulement. Le bilan de ce régime, c’est la pauvreté, le chômage, la cherté de la vie, c’est un pays plus divisé que jamais et menacé de nouveaux conflits intercommunautaires.

Nous devons œuvrer pour la réconciliation nationale ;avec la libération de tous les prisonniers politiques et le retour au pays de tous les exilés ; nous devons sceller un nouveau contrat social avec le peuple de Côte d’Ivoire ; nous devons créer les conditions d’un nouveau consensus électoral. Un régime dévoyé vient de lancer les hostilités dans la perspective d’un braquage électoral en octobre 2020. Nous n’accepterons pas cette mascarade.

Toutes les questions doivent être mises sur la table. Quant à moi, je reste plus déterminé que jamais à y apporter ma pierre.

 Noël Akossi Bendjo

COMMENTS

  • ROGER KOUADIO (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    COURAGE M LE MAIRE, toute chose ici bas nait , grandi et meurt, un enfant était né en 2010, a grandi, certainement que cet enfant mourra en 2020!

  • Anonyme (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    Les ivoiriens dans la grande majorité t' apportent leur soutien sans faille , beaucoup de courage cher ainé . la Cote D'Ivoire traverse une tempête qui dure depuis prés de 20 ans j'ose croire que 2020 mettra fin à tout cela et lui redonnera son beau visage de pays démocrate et de paix légendaire .

  • Kathibrou de M… (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    Je suis craiment resté sur ma faim et lisant cette réponse de l'ex Maire du Plateau. AU lieu de nous apporter des preuves de ssa non-culpabilité, il a passé tout son temps à nous ramener sur le champ politique... Des preuves de vol du denier public nous sont présentés et que répond t-il? C'est vraiment dommage qu'en Afrique, au lieu de se justifier l'on a toujours tendance à tout politiser !!!! APportez-nous des preuves de votre non-culpabilité afin que nous en fassions une analyse et tirons nos conclusions... Merci

  • Justice (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    Bien dit .ramener cette affaire sur le plan politique est vraiment navrant.au lieu de se repentir et reconnaître k il a faute il lent com il respire .c est un voleur depuis la Sir.C est acte de bonne gouvernance ce que le gouvernement a fait .Traquer les délinquants financiers ki au lieu de donner l'exemple se fourvoie en piquant ds les caisse de l etat! Alors je la population souffre! 2020 il ne feront rien c eqt les mêmes il veulent venir faire s s'enrichi encore plus .! Ds ts les cas nous saluons cet acte de bonne gouvernance d une haute portée ! ALLEZ VOLER ENCORE VOUS ALLER VOIR !

  • GNANZOUIN (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    Quelles preuves voudrais-tu qu'il te donne. Tous vos maires RHDP sont-ils des exemples? l'exemple BACONGO qui a détourné les sous décaissés pour les travaux à Université FHB est bien palpable, Ya-t-il eu un audit? toutes ces entreprises dont vous en appropriées, vous les créez avec quel argent? c'est tellement flagrant au point où en 2017, si j'ai bonne mémoire (à la veille de la fête de tabaski), un IMAN n'a pas manqué de prêché sur la RICHESSE ILLICITE. J'avoue qu'il m'a personnellement édifié ce jour-là . Donc vous n'êtes pas des saints, arrêtez de bafouer la dignité des gens, vous en faites trop. Sachez que le pouvoir n'est pas éternel. Coûte que coûte vous allez dégager un jour!!! Nous en avons marre. Nous vivons tous en Côte d'Ivoire, nous voyons tout ce qui se passe. Si les autres avaient gouverné comme vous le faites vous pensez que ce pays allait se développer? Depuis l'indépendance de la Côte d'Ivoire, c'est quel régime qui a obligé les gens à adhérer à leur parti? C'est quel gouvernement qui, du 1er au 31 ne fait qu'harceler les dignes fils de la Côte d'Ivoire?. Quel es ce régime qui n'a que des DG issue d'une seule ethnie? ET vous refusez qu'on n'en parle. Heureusement pour nous tous que la justice divine existe; et chacun payera le prix à sa juste valeur!!! Continuer seulement, la justice divine fera le reste.

  • Kathibrou de M… (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    Je suis vraiment resté sur ma faim en lisant cette réponse de l'ex Maire du Plateau. AU lieu de nous apporter des preuves de ssa non-culpabilité, il a passé tout son temps à nous ramener sur le champ politique... Des preuves de vol du denier public nous sont présentés et que répond t-il? C'est vraiment dommage qu'en Afrique, au lieu de se justifier l'on a toujours tendance à tout politiser !!!! APportez-nous des preuves de votre non-culpabilité afin que nous en fassions une analyse et tirons nos conclusions... Merci

  • Anonyme (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    Monsieur le Maire, on dis (vous avez volé l'argent du contribuable) vous ne nous donnez aucune preuve de votre innocence, vous nous servez un dicours politique. Comme dirais mon tres cher et ami, eminent ingernieur et je le cite ( c'est un grand n'importe quoi) fin de citation. C'est vraiment un grand n'importe quoi votre defense. Je vous signale que vos n'etes pas le premier et le seul maire de code d'ivoire. Et je suis convaincu que vous avez volé l'argent du contribuable comme votre neveu OHOUO , votre remplacant. Donc arretez de nous prendre pour des idiots en remenant tout a la politique. Monttrez nous la preuve de votre innoncence. Nous sommes tous ingenieurs autant que vous donc pas totalement idiots.

  • Fils du pays (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    Avant de parler de la poudre qui est dans l'œil de ton frère, enlève d'abord cette paille qui est dans la tienne.
    On ne répond pas au coup de pieds de l'âne, c'est se mettre au même pied d'égalité que lui.
    Si Dieu n'existait pas on ne verrait pas tout ce qu'on voit aujourd'hui, alors soyez en certain ... la justice divine rendra justice aux dignes filles et fils du pays.
    Courage Mr le Maire A.B.N. Dieu est au contrôle ... Regardez seulement!
    Que Dieu protège la Côte d'Ivoire.

  • Fils du pays (non vérifié) 16.10.2019, 7:32 pm

    Avant de parler de la poudre qui est dans l'œil de ton frère, enlève d'abord cette paille qui est dans la tien.
    On ne répond pas au coup de pieds de l'âne, c'est se mettre au même pied d'égalité que lui.
    Si Dieu n'existait pas on ne verrait pas tout ce qu'on voit aujourd'hui, alors soyez en certain ... la justice divine rendra justice aux dignes filles et fils du pays.
    Courage Mr le Maire A.B.N. Dieu est au contrôle ... Regardez seulement!
    Que Dieu protège la Côte d'Ivoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.