Les 14 et 15 juin prochains à Rabat, au Maroc, se tiendront les assemblées générales de l’Assemblée parlementaire francophone (APF). Ce sera l’occasion de renouveler les instances dirigeantes de cette institution internationale parlementaire. Le débat qui a lieu aujourd’hui, c’est la l’aptitude du vice-président, Guillaume Soro, à succéder au président de cette prestigieuse institution. En la matière les textes sont clairs. Voici ce que dit l’article 10.5 du statut de l'APF : « Le Premier Vice-président a vocation à succéder au Président lors du renouvellement du Bureau ». Suivant cette logique, Guillaume Soro, vice-président, est naturellement pressenti pour diriger cette institution. Seulement voilà ! Peut-il diriger cette institution sans l'aval de l’Assemblée parlementaire ivoirienne ? Suivant le parallélisme des formes, Soro a été élu vice-président de cette institution parce qu’il était le président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Aujourd’hui, démis de sa fonction, peut-il prétendre au poste de président de l'APF ? Sur cette question, les textes sont muets. Il y a donc un vide juridique, d’autant plus que l'APF n'a jamais été confrontée à une telle situation. Guillaume Soro en est conscient et joue sur ce vide juridique. Il est indéniable que le poste lui revient de droit. D’où ses sorties médiatiques. Déjà, au regard du déroulement de la situation, l'ex-patron de l’Assemblée nationale voit que la situation lui échappe. De jeunes députés sont nommés dans cette Assemblée. L'on cite Da Sansan Tilkouété, député et secrétaire général du nouveau bureau de l’Assemblée nationale. C’est un anti-Soro et il ne s’en cache pas, de même que Charles Gnaoré. Face aux bruits assourdissants autour de l’élection du nouveau président de l'APF, cette institution a produit un communiqué, vendredi 7 juin 2019 pour appeler à la mesure. Guillaume Soro a décidé de saisir les juridictions françaises et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour dénoncer une injustice à son égard. Gagnera-t-il cette autre bataille ? L’avenir nous le dira.

Reine MELEDJE

COMMENTS

  • Mohamed Coulibaly (non vérifié) 09.12.2019, 12:13 pm

    Soro Guillaume était vice président avec l'aval de l'Assemblée Nationale et des autorités du pays.
    Toutefois aujourd'hui qu'il n'est plus au perchoir et vu qu'il ne siège quasiment pas au PARLEMENT IVOIRIEN, donc on ne peut lui accorder ce statut
    DOMMAGE POUR SORO

  • Donde Te Prest… (non vérifié) 09.12.2019, 12:13 pm

    Te Presto Dinero Para Lo Que Quieras Mas Credito https://prestamosonline.space/logansport-in/ Donde Prestan Dinero Urgente Financieras Prestamos Personales

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.