Amadou Soumahoro a appelé à l'union des fils du Bere

Ne pas suivre ceux qui se sont désolidarisés du parti unifié, à savoir, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) : c'est l'essentiel du message délivré aux populations du Béré par l'actuel chef du Parlement ivoirien, Amadou Soumahoro. En meeting, samedi 17 août, à la place publique du chef-lieu de région - Mankono - celui qui se fait appeler affectueusement Tchomba a sensibilisé le peuple koyaka pour continuer de faire bloc autour du président de la République, Alassane Ouattara. Et partant, de tourner le dos à ceux qui sont sortis du parti unifié qu'il a récemment mis en place. '' Alassane Ouattara est l'architecte du développement, l'auteur de l'avancée de notre grande région du Woroba. Ne soyons pas ingrats vis-à-vis de lui. Les gens ne nous aiment pas. Nous-mêmes, nous ne nous aimons pas. Il y a problème ! Nos populations, nos parents ont tout donné à ce pays et nous n'avons rien eu retour pendant des décennies et des décennies. Il a fallu l'avènement du président Ouattara au pouvoir pour que la Côte d'Ivoire se souvienne de nous'', introduisait Amadou Soumahoro, mettant en exergue des acquis de la gouvernance actuelle dans le Béré. Il s'agit entre autres de la nomination de plusieurs fils et filles de Mankono à de hauts postes de l'État; le bitumage de l'axe Mankono-Ténigoué-Bouaké ; l'électrification de plusieurs quartiers et villages du Béré. ''Le président a donné à notre région du Woroba le ministère de la Défense et l'Assemblée nationale. Le financement du bitumage de la route Séguéla-Mankono est bouclé et une partie des fonds a même déjà été versée à l'entreprise retenue pour le chantier. C'est dire qu'on peut avoir encore beaucoup du président si on sait se montrer unis, solidaires, soudés autour de lui. Notre heure du développement ne doit pas être celle de nos palabres. Nos enfants, vos enfants du Nord qui, dit-on, ont pris une autre route, ne peuvent pas régler nos problèmes d'hôpitaux, d'eau, de routes...", interpellait-il, appelant à faire barrage aux ''rêveurs'' sortis du RHDP. '' Des gens rentreront sur vous, viendront avec un autre discours. Ne les écoutez pas. Restez sourds aux discours de ceux qui ont pris une autre route. Grâce au président Alassane Ouattara, la Côte d'Ivoire est aujourd'hui en paix avec ses voisins, avec l'Afrique et le reste du monde. La Côte d'Ivoire a retrouvé sa place de leader dans la sous-région et s'est repositionné au centre de la communauté financière internationale. Là où il a mis la barre, ceux des nôtres qui ont pris une autre route, les rêveurs ne peuvent rien faire'', enfonçait Amadou Soumahoro, sous les vivats approbateurs des populations qui ont pris d'assaut la place publique.

De manière imagée, le chef du Parlement ajoutera que le pouvoir d'État est comme un serpent dont le président du RHDP tient la tête. '' Notre pouvoir là, c'est comme un grand serpent. Le président a la tête entre les mains. Nous autres, qui le soutenons, tenons les autres parties. Si on se lève et que la tête échappe au président, nous allons nous chercher tous un à un'', ironisait Tchomba sollicitant l'implication des guides coutumiers et religieux pour que '' la tête du serpent n'échappe point à Alassane Ouattara'' et entraîner le peuple koyaka dans l'aventure. ''Unis, personne ne peut nous battre. Le temps de notre bonheur est arrivé. Ce n'est pas le temps des palabres. On ne veut plus de rébellion. On veut la paix et le développement. Le seul qui nous les a donnés ces 8 dernières années, c'est le president du RHDP et c'est lui seul qui peut toujours nous les assurer les années à venir. Ayons pitié de nous-mêmes. Restons unis, soudés derrière Alassane Ouattara, derrière son parti, le RHDP et nos problèmes trouveront les meilleures solutions'', insistera-t-il, avant les assurances données dans ce sens, par les cadres, par la voix du Pco, Me Youssouf Fofana et le grand imam de la ville, El Hadj Fofana.

Notons que ce meeting est le premier de la tournée de remerciements aux populations du district du Woroba et d'adhésion au parti unifié initié par Amadou Soumahoro. Il mettra le cap sur Touba du 19 au 20 août puis Kani du 21 au 22 août. L'apothéose est prévue du 23 au 25 août prochain à Séguéla.

Aude Assita Konaté, Envoyée spéciale dans le Béré.

COMMENTS

  • Soumahoro (non vérifié) 15.09.2019, 5:15 am

    Merci tchomba tchan le lé ado ou rien le reste on s'en fou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.