Les adversaires du Directeur exécutif du Rhdp, Adama  Bictogo, sont au laboratoire. Ils ont crû bien faire en sortant un article sur Facebook pour le discréditer et au-delà, le président de la République, Alassane Ouattara. Qu'en est-il ?

L'article en question, véritable procès d'intention où l'argumentaire est d'une vacuité sidérante, relève l'implication de l'ex-ministre de l'Intégration dans une affaire de détournement du fonds des déchets toxiques. Pourtant, fin juillet 2012, la justice avait blanchi Adama Bictogo.

Quand, en 2012, alors qu’il était encore ministre de l’Intégration, son nom apparait dans l'affaire d'indemnisation des victimes des déchets toxiques, le Président de la République, Alassane Ouattara, lui demande de démissionner pour faire face aux accusations. Cela s’appelle acte de bonne gouvernance. Bictogo démissionne effectivement et fait face à la justice. Après un procès, il est blanchi vers fin juillet 2012.

Déchets toxiques: Adama Bictogo, ex ministre de Ouattara, blanchi

Dans un rapport publié par le quotidien d`Etat Fraternité-Matin, le procureur de la République d`Abidjan, Simplice Kouadio Koffi, affirme que rien de ce qui a été découvert durant l`enquête n`est "de nature à motiver l`inculpation" de l`ex-ministre de l`Intégration africaine."Il n`est nullement rapporté une quelconque collusion frauduleuse" entre M. Bictogo et ceux qui géraient les fonds destinés aux victimes des déchets toxiques, écrit-il. Toujours selon le procureur, M. Bictogo est toutefois susceptible d`être poursuivi au civil pour avoir perçu une avance "indue" de 600 millions FCFA (900.000 euros), alors qu`il ne devait être rémunéré pour sa médiation qu`après l`indemnisation de toutes les victimes. La nuance est de taille. Il n’a pas été accusé parce qu’il a détourné, mais parce qu’il a été payé à l’avance alors qu’il devait l'être après. L`avocat de Bictogo, Me Kouamé Bi Iritié, avait salué la décision du parquet en ces termes : « Il n’y a pas d`inculpation, donc les procédures le concernant devraient cesser ».

Yves TAPÉ 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.