Info continue

.

Malade : l'ancien Premier ministre malien interdit de visite par la junte au pouvoir

Malade : l'ancien Premier ministre malien interdit de visite par la junte au pouvoir
Publié le: 12 février 2022
Soumeylou Boubèye est malade

Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, la famille de l'ancien Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye, dénonce l'interdiction de visite à leur parent, pourtant malade. Ci-dessous le communiqué de la famille 

COMMUNIQUÉ DE LA FAMILLE SUR L’ÉVACUATION DE SOUMEYLOU BOUBÈYE MAÏGA

Le jeudi 03 février 2022, la famille de Soumeylou Boubèye Maiga a été stupéfaite d’apprendre que l’ancien Premier ministre qui séjourne dans une clinique est interdit de toute visite. Personne n’a accès à lui. Ni son épouse, ni ses enfants, ni ses parents, ni son attaché, etc. n’ont plus le droit de lui rendre visite. Sans aucune explication. Nous estimons que c’est une séquestration qui ne dit pas son nom dès lors que la Justice n’a semble-t-il plus son mot à dire. En effet, dans la clinique, Soumeylou Boubèye Maiga est sous la garde des agents de la sécurité d’Etat qui n’acceptent pas les permis de communiquer délivrés par la Cour suprême.

Nous rappelons que le jeudi 13 janvier 2022, le conseil de santé, commis par l’Etat pour une contre expertise médicale, s’est réuni sur la nécessité de l’évacuation de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Les conclusions rendues sont identiques à celles de l’équipe pluridisciplinaire qui a pris en charge l’ancien qui avait conclu à l’impérieuse nécessité de son évacuation il y a de cela un mois.

De son côté, la famille de Soumeylou Boubèye Maiga avait multiplié les contacts et entrepris des démarches auprès de certaines entités administratives et socio-religieuses. La famille de Soumeylou Boubèye Maïga rappelle au président de la Transition sa responsabilité, en tant que garant de toutes les institutions et des droits fondamentaux de tous les citoyens et des droits de l’homme.

La famille de Soumeylou Boubèye Maiga saisit cette occasion pour exprimer sa profonde gratitude à tous ceux qui lui manifestent leur solidarité et assure les uns et les autres qu’elle fait face à la situation avec beaucoup de courage.

Bamako, le 7 Février 2022

NB : Les titres sont de la Rédaction