L'opposition n'a pas mobilisé comme elle l'espérait

La grande mobilisation annoncée à grand renfort de publicité par l'opposition parlementaire n'a pas été au rendez-vous. L'on s'attendait à une place noire de monde. Que non! Une trentaine de bâches qui, malheureusement, n'a pas refusé du monde. La faible mobilisation était prévisible au regard de l'absence de grands partis politiques de l'opposition, notamment le Fpi et le Pdci. 

A LIRE : Meeting de l'opposition à Anono : Les grands partis absents

Les deux tendances du Fpi ont brillé par leur absence. Ni le Fpi tendance Gbagbo, ni celui de la tendance Affi n'ont daigné se faire représenter. À cela s'ajoute le Pdci du président Henri Konan Bédié, qui n'a pas dépêché une délégation. À ce meeting, une dizaine de bâches était occupée par des militants qui revendiquaient leur appartenance aux mouvements Soroistes. Ce qui a fait dire à un observateur que l'opposition ivoirienne aura du mal à déboulonner le Rhdp pendant la présidentielle d'octobre 2020. 

Reine MELEDJE 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.