Les Ivoiriens diraient qu'elle est dans pain. Le lundi dernier, avant le match Côte d'Ivoire-Mali, l'artiste mandingue Affou Keita a fait une vidéo sur sa page Facebook dans laquelle elle est portait le maillot malien pour supporter cette équipe. Il n'en fallait pas plus pour déchaîner les internautes sur les réseaux sociaux. Elle a été traitée de tous les noms d'oiseaux et sa nationalité mise en cause. 

Après la défaite du Mali, la polémique a enflé, obligeant l'artiste à retirer sa vidéo et à s'excuser. Le mal était déjà fait. Ses justifications ont empiré sa situation. Ceux qui ont tenté de justifier son acte en ont eu pour leur grade. 

Ce mardi 9 juillet dans la soirée, elle a refait une autre vidéo pour s'expliquer. Elle indique que le jour du match, elle voulait choquer les Éléphants en portant le maillot malien. Vu que les pachydermes ivoiriens ont pris l'habitude de décevoir leurs supporters. Elle ajoute que si elle savait que cela allait susciter autant de polémiques au point de toucher à sa nationalité, elle ne le ferait pas. "J'aime ma patrie", lâche la chanteuse mandingue, marié à un gradé de l'armée ivoirienne. La vidéo, plus élaborée qui présente l'artiste sous ses beaux jours, contrairement aux premières vidéos où son teint, moins lumineux a suscité des railleries, était de qualité. Hélas, cela n'a pas encore suffi pour dissiper les malentendus. Affou Keita est encore l'objet de railleries et d'injures. Elle est accusée de ne pas assumer ses origines maliennes. 

Comme le dirait quelqu'un, "pauvre Affou", elle s'est livrée mains et pieds liés aux Ivoiriens. Dommage pour cette artiste qui a manqué une belle occasion de se taire. Dommage !

Reine MELEDJE 

COMMENTS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked *

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.