.

Cissé Bacongo offre un siège flambant neuf à la chefferie de Kouamassi

Le siège de la chefferie de Kouamassi est désormais fonctionnel

 Le Premier ministre, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko a procédé à l’inauguration du siège de la chefferie de la commune de Koumassi ce mercredi 26 août 2020 à Abidjan. Bâti sur une superficie de 2891 m², ce siège dispose de trois bureaux, d’une salle de conférence, d’une salle de réception, d’un préau, d’une salle d’eau composée 3 toilettes et 2 dispositifs lave-mains.

"Favoriser les échanges interculturels" 

Un siège flambant neuf offert par le maire Bacongo
Cissé Ibrahim Bacongo offre un siège à la chefferie de Kouamassi 

 

Prenant la parole au nom de la municipalité, le député de Koumassi, Sangaré Yacouba a indiqué que ce cadre permettra aux chefs traditionnels d’accomplir leurs différentes missions. Il s’agit entre autres d’inventorier les us et coutumes, de favoriser les échanges interculturels, de veiller au respect du statut des Rois et Chefs traditionnels, de contribuer au règlement des litiges liés à la désignation des autorités traditionnelles conformément aux us et coutumes, d’organiser l’assistance aux autorités traditionnelles, de contribuer à la valorisation de la fonction d’autorité traditionnelle et de promouvoir les us et coutumes ainsi que les idéaux de paix et de développement.

"Le maire de Koumassi, un artisan du développement" 

Cissé Bacongo, un acteur infatigable du développement
Cissé Bacongo, un acteur infatigable du développement 

 

Il s’est saisi de l’occasion pour rendre un hommage au maire de ladite commune pour ses nombreuses réalisations. À en croire le député, depuis son accession à la magistrature de commune, il a œuvré à la réhabilitation des deux lycées municipaux, la réhabilitation du Groupe Scolaire Municipalité 2-BAD 5, communément appelées Écoles MONDON, la rénovation de l’Église Notre Dame de l’Assomption, la rénovation de la Grande Mosquée de Koumassi, la reconstruction de l’institut confessionnel Sabi-Nadia, le bitumage de la Rue MAMAN CISSE et bien d’autres.

"Bacongo prolonge la vision du président Ouattara" 

Le Premier ministre a dit sa fierté à l'endroit du maire
Le Premier ministre a dit sa fierté à l'endroit du maire 

 

Le Premier ministre a rappelé que la réalisation de cet édifice est le prolongement de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire. Cette Chambre qui procède du vote de la loi de juillet 2014 portant Statut des Rois et Chefs Traditionnels est selon Hamed Bakayoko une volonté chère au Chef de l’Etat. " Ce siège doit participer à votre rôle ‘’primordial’’ que vous jouez tant dans le règlement des conflits que dans le renforcement de la cohésion sociale" a exhorté le chef du gouvernement.

"Les chefs traditionnels, des apôtres de la paix" 

Les chefs traditionnels jouent un rôle important dans nos sociétés
Les chefs traditionnels jouent un grand rôle dans la cohésion sociale 

 

Dans ce contexte électoral, le Premier ministre ivoirien a invité les "gardiens" de la tradition d’être de véritable apôtre de paix pour le développement de la Côte d’Ivoire et le bien-être des populations. Bien avant, Nanan Tié Mambé Pierre a au nom des têtes couronnées de Koumassi témoigné sa gratitude au maire Cissé Ibrahima Bacongo pour cet édifice. Selon lui, par cet acte, le maire de la commune de Koumassi honore à une promesse de campagne faite en 2018. " Merci pour ce beau joyau, nous allons en prendre soin. Ce siège nous rend visibles. Rassurez-vous, notre commune va entonner l’hymne de la paix " a-t-il conclu.

Source : abidjan.net