.

Législatives 2021/ Palabre au sein l'opposition à Port-Bouët

Législatives 2021/ Palabre au sein l'opposition à Port-Bouët
Publié le: 31 janvier 2021
Le Pdci est accusé d'avoir trahi l'opposition

Rien ne va au sein de l'opposition à Port-Bouët. Les élections législatives ont mis en évidence une crise larvée au sein cette opposition, qui n'a pu s'accorder sur une liste commune dans les localités. À Port-Bouët, initialement, il était prévu une liste Pdci-Fpi tendance Laurent Gbagbo. Le maire de la commune, Dr Emmou Sylvestre devait avoir pour colistier Justin Katinan Koné, porte-parole de l'ancien président, Laurent Gbagbo. Le Pdci a récusé la liste. Il estime que Katinan, en exil depuis près de 10 ans pourrait voir sa candidature rejetée, provoquant de facto une invalidation de la liste.

 

"Le Pdci lâche son partenaire" 

 

Katinan Koné a été éliminé déjà à Port-Bouët
C'est sûr que le rejet de la candidature de Katinan Koné va impacter négativement l'électorat du Pdci 

 

Le Fpi de l'ancien président a donc désigné ses candidats indépendamment du Fpi. Les craintes du Pdci se sont révélées exactes. En effet, la Commission électorale indépendante (Cei), a invalidé plusieurs listes dont notamment celle du Fpi tendance Gbagbo de Port-Bouët. C'est donc la veillée d'arme dans cette commune au sein des militants de l'ancien parti au pouvoir. Ils en veulent au Pdci qu'ils soupçonnent de les avoir lâchés dans l'espoir de les utiliser comme une béquille pendant les législatives à venir. "Nous avons contribué à l'élection du Dr Emmou à la mairie. Cette fois, il n'aura pas nos voix. On préfère s'abstenir. En tout cas, chacun de nos militants fera le choix qui lui convient, sans un mot d'ordre clair. Le Pdci nous a trahis", a laissé entendre un haut responsable du Fpi tendance Laurent Gbagbo.

 

"Le duo Konaté-Siandou, favori..." 

 

Ibrahim Konaté et Siandou Fofana sont les favoris de ces législatives
Ibrahim Konaté et Siandou Fofana sont les favoris de ces législatives 

 

C'est le Rhdp qui se frotte actuellement les mains dans cette commune. La majorité présidentielle semble maîtriser la liste électorale, elle qui a fait inscrire des milliers de militants depuis la présidentielle d'octobre 2010. À la dernière élection présidentielle, elle a réalisé un taux de participation de 72%, faisant de Port-Bouët la première commune à avoir voté massivement le président Alassane Ouattara. Sur 130.000 inscrits, près de 93.000 ont voté. Ce qui dénote de la force de ce parti dans la commune. Face à une opposition divisée à travers des listes éclatées, c'est sûr que le Rhdp est bien parti pour rafler les deux postes de député. La présence d'Ibrahim Konaté sur la liste est un atout majeur pour cette liste, qui compte également un ministre, Siandou Fofana et deux députés sortants.

 Yves TAPE