.

Guillaume Soro et le GPS : Zéro siège au Parlement

Guillaume Soro et le GPS : Zéro siège au Parlement
Publié le: 2 avril 2021
Soro a été laminé

Guillaume Soro a officiellement appelé au boycott des élections législatives du 6 mars 2021. Mais certains membres de son mouvement Générations et peuples solidaires (GPS) ont fait acte de candidatures aux dernières élections pour les sièges de députés. Il y a d’abord ceux qui se sont encagoulés sous la bannière de candidats indépendants. Ils ont tous été battus.

Alain Lobognon : Le truculent et emblématique ancien ministre, en prison depuis décembre 2019, a envoyé son épouse défendre son siège de la circonscription électorale numéro 066 Dahiri-Fresco-Gbagbam. Il n’a pas fait piètre figure : Il est arrivé deuxième avec 1569 voix juste après le ministre des Affaires maritimes, Légré Philippe, déclaré vainqueur pour le compte du Rhdp avec 3143 suffrages.

Ouattara Kawéli : Il est député sortant de la sous-préfecture de Ferkessédougou, circonscription 187, Koumbala, Togoniéré. C’est un proche parmi les proches de Guillaume Soro. Mission souterraine : Veiller sur la région du Tchologo, la terre d’origine, en l’absence du chef de GPS. Indépendant aux législatives du 6 mars 2021, Ouattara Kaweli est tombé les armes à la main : Il est arrivé second derrière Silué Gneneyeri Jacques, candidat du Rhdp. Il faut noter que dans le Tchologo, les partisans de Guillaume Soro ont un adversaire redoutable : Téné Birahima Ouattara alias ‘’Photocopie’’, ministre des Affaires présidentielles, ministre par intérim de la Défense, président du conseil régional et frère cadet du Président Alassane Ouattara. Dans les deux camps, on jouait l’honneur de la famille politique. A la fin, c’est le Rhdp qui gagne.

Le siège de Guillaume Soro. Le chef de GPS est député sortant dans la circonscription 186, Ferkéssédougou commune. Fief qu’il tient depuis les législatives de 2012… avec la bénédiction d’Alassane Ouattara. Le Président du Rhdp de la région du Tchologo a entrepris de «nettoyer la circonscription au karcher» pour déboulonner Soro de son siège. Les 6112 électeurs de la circonscription ont été mobilisés à près de 92%. Et le candidat du Rhdp, Koné Lassina Cardosi, a raflé près de 80% des suffrages avec 4662 voix.

Traoré Babou : Toujours dans le périmètre de la région du Tchologo, la purge électorale se poursuit. Dans la circonscription 189, Kouara et Ouangolodougou, Traoré Babou est battu, après une compétition âpre, par Traoré Drissa, le candidat Rhdp. L’écart est de près de 4000 voix. Traoré Babou est un partisan de longue date de Guillaume Soro. Il a partagé l’univers carcéral avec Soul To Soul à Toumodi, récemment, avant d’être relaxé par le Président Ouattara.

Le siège de Issiaka Fofana : C’est dans la circonscription 205, Kamalo, Sifié, Worofla que l’ex-Directeur général de la Lonaci occupait un siège de député, siège qu’il a mis à la disposition de GPS. Il se dit qu’aux dernières élections législatives, Issiaka Fofana a pistonné un des cinq indépendants qui ont affronté le Rhdp dans la circonscription. Ils ont tous été laminés par Méité Abdoulaye, le candidat du Rhdp avec une majorité écrasante de 9672 voix.

Soro Wanignon. C’est un représentant local de GPS dans le Poro. Il disputait la circonscription N°165- Katiali et Niofoin. Il a été laminé par le candidat du Rhdp, Soro Fobeh, qui recueille 4146 voix.

Ouattara Guibéssongui. Il est quant à lui le coordonnateur GPS de la région de la Bagoué et maire de la commune de Kasseré, dans le département de Boundiali. Il était candidat indépendant dans la circonscription 014, Baya, Kasséré et Siempurgo. Le candidat GPS est arrivé troisième derrière le Pdci et le Rhdp victorieux avec Coulibaly Fonona Cheick Ahmed.

Soro Kanigui. Il y a ensuite les élus, bien ancrés dans leurs terroirs, anciennement proches de Guillaume Soro et qui ont fait basculer leur électorat au Rhdp. Soro Kanigui Mamadou, le président du RACI, a remporté de nouveau la circonscription 168, Kanoroba, Sirasso dans le Poro, avec 15.830 voix sur 15.848 suffrages exprimés. Il était, au 6 mars 2021, candidat unique dans sa circonscription pour le compte du Rhdp.

C’est également le cas de la circonscription 188, Diawala, Niellé et Toumoukro encore dans le Tchologo. C’est la localité natale de la génitrice de Guillaume Soro. Sanogo Mamadou, le candidat du Rhdp est le député de la localité. Il y a enfin des circonscriptions, telles que la 093 (Bassawa, Satama-Sokoura, Satama-Sokouro) ou la 204 (Dualla et Massala) où des règlements de compte locaux n’ont concédé l’investiture à des élus Raci pourtant proches de Soro Kanigui qui s’est rapproché du Président Ouattara. Au final, zéro trace de Guillaume Soro à la chambre basse du parlement ivoirien. Il a pourtant occupé, avant cela, le perchoir six années durant. 

Source : Nord-Sud