.

Gbagbo acquitté : Quels sorts pour Simone et Affi

Gbagbo acquitté : Quels sorts pour Simone et Affi
Publié le: 1 avril 2021
Affi et Simone, inquiets

C'est acté ! Laurent Gbagbo est libre. 10 ans après son transfèrement à la Haye, l'ancien président a été déclaré non coupable des faits qui sont reprochés par la Cour pénale internationale (Cpi). Reste son retour dans son pays, qui devra se négocier avec les autorités ivoiriennes. Si cet acquittement a été salué par ses partisans, certains parmi eux ont du souci à se faire. Il s'agit particulièrement de Simone Gbagbo, sa première épouse et Pascal Affi N'guessan, le leader du Front populaire ivoirien (Fpi). À quelle sauce seront-ils mangés ? Décryptage. 

Les deux doigts des deux mains levées au ciel en signe de victoire, un large sourire et surtout, des paroles prophétiques. C'est l'image de Simone Gbagbo, la première épouse de l'ancien président Laurent Gbagbo qui vient d'être acquitté. Si cette explosion de joie semble sincère, il y a lieu pour Simone Gbagbo de s'inquiéter. Laurent Gbagbo est libre, mais Simone, elle, reste encore prisonnière du sentiment de rejet de celui dont elle a partagé la vie depuis près de 40 ans. L'ex-Première dame est en disgrâce avec Gbagbo depuis plus de 4 ans. Laurent Gbagbo a clairement affiché sa volonté de rompre avec Simone. Cela s'est matérialisé, le mercredi 6 février 2019 lorsque Simone Gbagbo s'est vue refuser l'accès à la résidence de son époux à Mama, dans la sous-préfecture de Ouragahio. Après une tournée qui l'a conduite à Blouson et Gnaliepa, Mme Gbagbo devait se rendre à Mama pour une rencontre familiale et profiter pour visiter la résidence privée de son époux. Sauf que ce mercredi, l'accès de la résidence lui a été interdit. De bonnes sources, la sœur cadette de Gbagbo, Koudou Jeannette, a donné des instructions fermes pour ce refus. Une fois sur place, les chefs traditionnels ont invoqué l'heure tardive pour refuser l'accès à la résidence. Ils ont signifié à Mme Gbagbo que le fils de son époux détient les clés. Coup de fil de L'ex-Première dame à Michel Gbagbo. Celui-ci demande à sa belle mère la permission d'en parler à son père, Laurent Gbagbo. Quelques instants plus tard, il rappelle Simone pour lui indiquer que son père refuse. Choquée et abasourdie, Simone quitte Mama aussitôt. Ces partisans, mobilisés pour la circonstance, sont invités poliment à regagner leurs lieux de résidence. Un ressort venait de se casser. 

"Simone Gbagbo régulièrement humiliée" 

 

Simone Gbagbo est régulièrement humiliée
Simone Gbagbo est régulièrement humiliée 

 

Fin 2018, Abou Drahamane Sangaré décède. Aussitôt, Laurent Gbagbo nomme Assoa Adou comme secrétaire général du Fpi, avec le pouvoir de réorganiser le parti et de convoquer les réunions. Simone Gbagbo est reléguée au rang d'assistante, sans véritable pouvoir. Or, dans la logique, c'est elle qui devait hériter de l'appareil, puisque dans l'ordre de préséance, elle venait juste après Sangaré. L'ancien président, à la Cpi, affirmait ainsi son intention d'écarter en douceur Simone Gbagbo, jugée plus identiraire et passionnée. La goutte d'eau qui fera déborder le vase est la demande de divorce. Laurent semble ne plus supporter Simone. Il contacte des avocats pour obtenir de Simone le divorce. Celle-ci refusera de signer les documents. Mais selon des sources bien introduites, Simone a finalement accepté le divorce, début 2021, non sans poser des conditions.

A lire aussi : Acquitté, les défis qui attendent Laurent Gbagbo

 

En ce qui concerne Affi N'guessan, le problème est plus complexe. Un point de non retour semble franchi. Laurent Gbagbo n'est pas disposé à pardonner à son ancien Premier ministre l'assignation du Fpi en justice pour le contrôle du parti. Affi a remporté la bataille, mais a perdu Laurent Gbagbo. Dans un effort de concilier les positions, une médiation est entreprise par un très proche de Laurent Gbagbo. Affi devait se rendre en Belgique, début mars 2019, pour rencontrer Gbagbo en vue d'applanir les divergences. Seulement voilà ! Le 20 mars 2019, alors qu'il attendait le OK de Gbagbo pour se rendre en Belgique, Affi est prié de faire une déclaration à Rfi pour reconnaître Gbagbo comme le président du Fpi. Interprétant cela comme un piège, le président légal du Fpi refuse. La rencontre est annulée. De retour à Abidjan, Affi organise une conférence de presse, le 25 mars 2019, pour crier son amertume. "Ce que Gbagbo m'a fait ce mercredi (20 mars 2019 ndlr) est regrettable. Il ne peut pas me faire ça après tout ce que j'ai fait pour lui et qu'il a fait pour moi. Je ne mérite pas ce traitement (...)" ​​​​​​, a-t-il fulminé.

"Palabre entre Simone et Affi" 

 

Laurent Gbagbo devra donc décider du sort de ses deux proches collaborateurs et épouse. Le dossier Affi et Simone pourrait casser la dynamique du Fpi, confronté à une féroce, mais silencieuse guerre de clans. Affi et Simone ne s'entendent pas également. Comment démêler l'écheveau ? Là est la grande équation que devra résoudre Laurent Gbagbo. C'est clair que la confiance étant rompue, même une réconciliation ne permettra pas de résoudre de sitôt le problème. "Le Fpi est à un tournant décisif de son histoire. Passés les moment de joie, le parti devra faire face à ses propres démons" ​​​​​​, analyse Frejus Kouadio, un politologue. "C'est une sorte de quadrature du cercle. Même si Affi revient à la maison, il sera toujours considéré comme un pestiféré, l'enfant maudit qui a défié le père en voulant s'accaparer son héritage. De plus, quelle sera sa place dans la nouvelle nomenclature du Fpi. Une chose est sûre, Affi sera grillé. Djédjé Mady, ancien secrétaire général du Pdci l'a payé cash. En s'opposant à Bédié, il a été sorti du jeu politique. Quant à Simone, elle constitue le véritable problème. Gbagbo pourra-t-il l'affronter ? Les choses pourraient se gâter là"​​​​​​, ajoute le politogue.

​​​​​​" Gbagbo trouvera les moyens... "

 

Gbagbo doit être très embêté
Gbagbo doit être très embêté actuellement 

 

Au Fpi tendance Gbagbo, l'heure n'est pas aux calculs pessimistes.  ​​​​​​" Nous faisons confiance à Gbagbo. Nous suivront ses instructions. Il trouvera les moyens de réunir la famille", soutient un haut cadre du Fpi et proche de Laurent Gbagbo. "Affi est serein. Il est prêt à discuter avec son mentor. Cela doit se faire dans le respect mutuel et le respect des engagements de chacun. Affi n'a aucune appréhension et s'est toujours battu pour Gbagbo. Il a fait la prison à Bouna, et récemment, il a encore été arrêté pour son opposition à Alassane Ouattara. Si nous partageons tous les mêmes visions, il n'y a aucune raison de ne pas parler la même langue", indique un collaborateur de Pascal Affi N'guessan. C'est clair que le retour de Laurent Gbagbo ne sera pas aussi aisé. D'ores et déjà, certains de ses proches indiquent qu'il a ses solutions aux difficultés de son parti. 

Francis KOUAMÉ