.

Après avoir vilipendé Ouattara, Alphonse Soro rentre en cantimi

Après avoir vilipendé Ouattara, Alphonse Soro rentre en cantimi
Publié le: 12 janvier 2021
Alphonse Soro a lâché Soro

C'est la saignée au sein des Soroïstes. Alphonse Soro, proche de l'ancien président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, est rentré de Paris lundi 11 janvier 2021 sur la pointe des pieds après plus d'un an d'exil. Selon des sources bien introduites, ce bras droit de Soro négocie, avec le Rhdp, un poste électif dans le cadre des élections législatives. Il a déjà pris langue avec des responsables de la majorité présidentielle afin de trouver un point de chute.

Le retour d'Alphonse Soro qui, jusqu'en décembre 2020, vilipendait pourtant le président Alassane Ouattara, sonne comme un désaveu pour son mentor. Guillaume Soro perd encore un collaborateur, et est de plus en plus isolé tant au plan national qu'international.

"Consternation dans le camp Soro" 

 

Dans le camp Soro, c'est la colère. On estime qu'Alphonse Soro a encore trahi, lui qui s'était pourtant positionné depuis deux ans comme un anti-Ouattara. "C'est un opportuniste. Il était d'abord avec Guillaume Soro, avant de basculer dans le camp de feu Amadou Gon. Après quoi, il a retourné sa veste au profit de Soro. Son départ est une suite logique de son attitude intéressé. Il n'a aucune conviction et est de la race des politiciens sans vergogne et sans scrupule. Chez nous, Soroïstes, c'est un non évènement", a indiqué sur son profil Facebook un haut cadre du Groupement des peuples solidaires (GPS), mouvement politique fondé par Guillaume Soro. Ainsi donc, après Soro Kanigui Mamadou, c'est au tour d'Alphonse Soro de quitter le Navire Soro pour un rapprochement avec le Rhdp. Le temps a sans doute fait son effet.

Yves TAPÉ