.

Acquitté par la Cpi : Blé Goudé demande pardon aux Ivoiriens

Acquitté par la Cpi : Blé Goudé demande pardon aux Ivoiriens
Publié le: 2 avril 2021
Blé Goudé demande pardon aux Ivoiriens

Charles Blé Goudé, ancien leader de la galaxie patriotique, a demandé pardon aux Ivoiriens pendant un entretien qu'il a accordé à France 24 suite à son acquittement par la Cpi, le 31 mars 2021. "Mes frères Ivoiriens, certains avec qui je me suis brouillé, ceux qui se sont sentis offensés, blessés, outrés par quelque parole qui soit sorti de ma bouche, par un acte avéré ou faux ou supposé qui l'a blessé, ici devant le monde entier, je voudrais humblement demandé pardon à mes frères Ivoiriens" ​​​​​​, a déclaré Blé Goudé. Il a également demandé pardon aux partisans du pouvoir actuel, qui gardent toujours une dent contre lui.

"Le temps est arrivé qu'on se donne la main" 

 

Pour l'ex-secrétaire général de la Fesci, il est temps d'aller au pardon. Transféré à la Cour pénale internationale (Cpi) pendant les heures chaudes, Blé Goudé espère retourner en Côte d'Ivoire sur fond de rassemblement. "De l'autre parti avec laquelle je me suis brouillé, le temps est arrivé qu'on se donne la main parce qu'on ne peut pas continuer ainsi à nous accuser mutuellement, à vouloir accuser l'autre, le résultat est connu, c'est la désolation. Je suis venu ici sur fond de crise, sur fond de conflit, je voudrais repartir sur fond de rassemblement des Ivoiriens", fait-il savoir. "Je veux qu'on rassemble les Ivoiriens de nouveau. Pardonnons nous les uns les autres. Moi, je demande pardon humblement. Pas forcément parce que j'ai fait quelque chose, mais il y en a pour qui Blé Goudé n'est pas forcément un ange. Ceux-là, on ne s'est pas compris. Je viendrai vers eux pour qu'on se parle, pour qu'on puisse s'expliquer et qu'on puisse comprendre que nous avons une chose en commun: c'est la Côte d'Ivoire (...)", soutient celui qui aura été le dernier ministre de la Jeunesse de l'ancien président Laurent Gbagbo. 

​​​​​​" Pas besoin d'attendre une élection avant de demander pardon"

 

À ceux qui vont interpréter son acte comme une sorte d'arnaque, Blé Goudé tente de les rassurer. Son acte, dit-il, n'est motivé par aucun désir de tromper. Bien au contraire, déclare-t-il, il souhaite repartir du bon pied et tenter de convaincre les Ivoiriens, surtout les partisans du président Ouattara de sa bonne foi. "Moi, je veux repartir sur la base d'un rassemblement, je demande humblement pardon. Je n'ai pas besoin d'attendre une élection avant de demander pardon, ça n'a aucun sens. Je suis encore ici à la Haye. Si je je faisais cela pendant que j'étais en prison, on me dirait que c'est parce qu'il est dans les liens de la détention qu'il parle ainsi. Aujourd'hui, j'ai été totalement acquitté de toutes les charges contre moi, je suis un homme libre. Et c'est en homme libre que je lance cet appel (...), a-t-il conclu.

Jean-Yves TAPÉ