.

Plus de bus et bateaux bus à Yopougon jusqu'à nouvel ordre

Ce bus a été incendié ce lundi par des manifestants

C'est assurément un coup dur pour la commune de Yopougon. Ce lundi 14 septembre dans la matinée, dans le périmètre du palais de la justice de cette commune, un bus a été incendié et un autre caillassé par des manifestants. Cela porte à 5 le nombre de bus caillassé et vandalisés à Yopougon depuis le 13 août 2020, date du début des manifestations de l'opposition contre le troisième mandat du président de la République, Alassane Ouattara. 

La Société de transport d'Abidjan, qui dessert toutes les communes d'Abidjan avec des autobus a donc décidé, via un communiqué publié ce lundi, de suspendre ses activités à Yopougon "jusqu'à nouvel ordre". Une telle décision est lourde de conséquences en cette rentrée scolaire où la quasi totalité des élèves et étudiants empruntent les autobus pour les cours. Les usagers habituels devront également subir cette décision. 

Par ailleurs, les sapeurs-pompiers ont eux aussi vu un de leurs véhicules, estimé à près de 400 millions de Fcfa, caillassé. Ils ont aussi décidé de ne plus intervenir dans cette commune. 

C'est le lieu d'inviter les populations à avoir une conscience citoyenne en refusant de voir les biens publics détruits. Lesquels sont le résultats de leurs efforts. 

Stanislas KOFFI